• Share
  • Tweet
  • Share

Miley Cyrus a parlé à cœur ouvert sur le fait de ne pas être "étiquetée" en terme de sexualité, mais s'il y a une chose dont elle est certaine, c'est qu'elle aime l'amour.

La chanteuse de 23 ans et Liam Hemsworth ont ravivé la flamme, sont à nouveau fiancés et plus solides qu'avant, prouvant que l'amour peut tout conquérir.

D'ailleurs, une source a dit à E! News : "Miley adore être casanière avec Liam. Elle adore être à la maison avec lui."

Apparemment, elle s'est mise à faire la cuisine. "Elle cuisine beaucoup", nous a révélé la source. "Elle adore essayer de nouvelles recettes."

Miley Cyrus, Liam Hemsworth

James Devaney/GC Images

Des rumeurs ont couru en janvier disant que Miley et Liam étaient à nouveau ensemble. Ils ont confirmé leur réconciliation et leurs nouvelles fiançailles quelques semaines après.

Certains étaient un peu perdus au sujet de la sexualité de Miley, vu qu'elle avait précédemment fréquenté Stella Maxwell.

L'interprète de "Wrecking Ball" a donc clarifié les choses dans une interview dans le numéro Power of Women de Variety.

"Toute ma vie, je n'ai pas compris mon propre genre et ma propre sexualité. J'ai toujours détesté le mot «bisexuel», car c'est une étiquette. Je ne pense jamais aux gens comme à un garçon ou une fille", a-t-elle dit au magazine. "Je suis allée au centre LGBTQ à L.A., et j'ai commencé à entendre ces histoires. J'ai vu un humain en particulier qui ne s'identifiait ni en homme ni en femme."

Elle a continué : "En regardant cet individu, il était à la fois beau, sexy, dur, vulnérable, féminin, mais masculin. Et je me suis identifiée à cette personne plus qu'à quiconque d'autre dans ma vie."

Miley a expliqué que cette personne lui avait permis de réaliser qu'elle aussi était neutre. "Même si je semble très différente, les gens ne me voient sans doute pas aussi neutre que je me sens. Mais je me sens très neutre", a-t-elle dit. "Je crois que c'est la première personne de genre neutre que j'ai rencontrée. Quand j'ai mieux compris mon genre, qui était non identifié, j'ai mieux compris ma sexualité. Je me suis dit : «Oh, voilà pourquoi je ne me sens pas hétéro, et je ne me sens pas homo. Parce que je ne le suis pas.»"