• Share
  • Tweet
  • Share

Miley Cyrus est un livre ouvert.

La star coach de The Voice aux États-Unis vient de faire la couverture de Variety pour son numéro spécial Femmes de pouvoir, et au cours de son interview, Miley parle entre autres de son attachement à la cause LGBTQ et de sa sexualité. Activiste engagée, la star explique au magazine que sa crise identitaire l'a conduite à défendre cette communauté.

"Toute ma vie, je n'ai pas compris mon genre ou ma sexualité. J'ai toujours détesté le terme « bisexuel » parce que c'est aussi me mettre dans une boîte. Je ne pense pas à quelqu'un en tant que garçon ou fille", précise-t-elle à Variety. "De la même manière, mes cache-tétons ou autres conneries n'ont jamais eu de caractère sexuel à mes yeux. J'ai commencé à ouvrir les yeux en CM2 ou en sixième. Ma première relation a été avec une fille. J'ai grandi dans une famille du Sud très religieuse."

En dépit de sa confusion et de son éducation religieuse, Miley savait qu'elle se trouverait. "L'univers m'a toujours permis de savoir que tout irait bien", ajoute-t-elle. "Même à l'époque, quand mes parents ne comprenaient pas, je sentais que ce serait le cas un jour."

Désormais fiancée à Liam Hemsworth, Miley explique qu'elle n'a pas compris qui elle était avant de rencontrer d'autres personnes qui pensaient comme elle.

"Je suis allée au centre LGBTQ de L.A., et j'ai commencé à entendre toutes ces histoires. J'ai vu une personne en particulier qui ne se voyait ni comme un homme ni comme une femme. En la regardant, je l'ai trouvée belle et sexy, dure, mais aussi vulnérable et féminine tout en étant masculine. Je ne me suis jamais sentie aussi proche de quelqu'un de toute ma vie", analyse Miley.

"Même si j'ai l'air très différente, les gens ne me voient pas aussi neutre que moi. Je me sens très neutre. Je crois que c'était la première personne neutre en termes de genre que j'ai rencontrée. Après avoir compris mon genre, qui n'était pas déterminé, j'ai mieux compris ma sexualité. Je me suis dit : « C'est pour ça que je ne me sens pas hétéro ou homo. C'est parce que je ne le suis pas. »"

Après avoir cherché sa voie pendant si longtemps, Miley admet se sentir plus forte que jamais, car elle a désormais une mission. "Je me sens plus forte, car je sens que j'ai un but. Sur ma tombe, je ne veux pas les paroles de « Wrecking Ball ». Je veux quelque chose de plus grand. J'ai été la seule star de Disney à dire qu'elle était pro lesbienne et pro gay avant que ce soit acceptable de le dire", ajoute-t-elle. 

Miley n'est pas du genre à porter des jugements. La star est ouverte à tous et à tout le monde, même quand elle travaille avec une figure controversée. Après avoir été dirigée par Woody Allen dans Crisis in Six Scenes pour Amazon, Miley explique qu'elle juge une personne à travers les expériences qu'elle vit avec elle.

"Je vis comme Woody, j'ai une vie publique. Jusqu'à ce que je connaisse quelqu'un et son histoire, je ne juge personne. C'est comme ça que j'ai procédé", précise-t-elle à Variety. "En le voyant avec sa famille, j'ai vu quelqu'un d'incroyable, un super papa. Les gens vont peut-être m'en vouloir de dire ça. Je suis sûre que ça a dû être dur pour cette famille. Ma famille a vécu des moments difficiles, et chacun souffre d'une manière différente."