The Dark Knight

Stephen Vaughan / DC Comics

L'homme chauve-souris tire sa révérence à la Chine.

Les studios Warner Bros ont décidé de ne pas sortir The Dark Knight, Le Chevalier Noir sur le marché chinois pour des raisons plus politiques qu'économiques.

"En raison d'un certain nombre de conditions de pré-sortie du Chevalier Noir ainsi qu'en raison de sensibilités culturelles vis-à-vis de certains éléments du film, nous avons choisi de renoncer à la sortie du film en Chine", ont déclaré les studios.

Puisque la plupart des Batfans ont dû voir le film sur un DVD piraté, il y a peu de risques que cette décision ait des conséquences dramatiques sur les recettes du film (996 millions de dollars jusqu'à présent), mais elle empêchera toutefois le film de se rapprocher du record de tous les temps détenu par Titanic avec 1,8 milliards de dollars de recettes.

Les dirigeants des studios ont dû avoir peur d'offenser le ministère de la Culture du gouvernement communiste qui doit approuver tous les films avant leur sortie dans le pays et qui est connu pour se froisser facilement.

Il se trouve qu'il y a dans Le Chevalier Noir des scènes d'action assez intenses se déroulant à Hong Kong : le justicier masqué contourne les lois chinoises sur l'extradition et kidnappe un malfaiteur chinois pour le ramener aux États-Unis et lui faire goûter la justice de Gotham City.

Aucune précision n'a été donnée quant aux "conditions de pré-sortie" exigées par la censure chinoise auprès des studios Warner Bros. Mais il est fort plausible que l'on a demandé aux studios de modifier sérieusement cette scène, qui pourrait être perçue comme un affront à la fierté nationale, puisqu'elle suggère que Batman est au-dessus des lois chinoises.

C'était voué à l'échec, car pour les studios Warner Bros et le réalisateur Christopher Nolan, ces scènes sont indispensables au développement de l'histoire.

La censure chinoise se révèle plus intimidante que le Joker et Double-Face réunis !

  • Share
  • Tweet
  • Share