Caitlin Stasey

Jennifer Toole/herself.com

Caitlin Stasey espère valoriser les femmes en lançant son site Herself.com, qui comprend de longues interviews de femmes de tous gabarits, de toutes tailles et de toutes origines, accompagnées de photos de leurs corps nus.

C'est un projet qui tient particulièrement à cœur à l'actrice de Reign : le destin d'une reine, qui a elle-même posé nue pour le site. L'actrice de 24 ans défend depuis toujours la cause féministe et voulait créer un forum où les femmes pourraient partager leurs histoires et se rassembler.

N'écartant aucun sujet de discussion, comme l'égalité des sexes, les droits en matière de reproduction et la santé sexuelle, la belle Australienne ne se retient pas en parlant de son éducation, mais également de sa sexualité, révélant qu'elle a "toujours été gay, pour autant que je m'en souvienne".

Caitlin Stasey

Jennifer Toole/herself.com

"Je sais que ça perturbe beaucoup de gens quand je me qualifie de lesbienne, vu que j'ai un homme dans ma vie", révèle Stasey, qui est actuellement en couple avec l'acteur de Raising Hope Lucas Neff. "Je pense qu'ils se disent que ça banalise les problèmes de la communauté LGBTQIA et bien que ce soit bien loin de la vérité au point où j'en suis dans ma vie, j'essaie de m'écarter le plus possible des classements dans une catégorie. Me compartimenter ne fait que mener à la condamnation et la contradiction. Je suis plus heureuse en étant fluide et je suis plus heureuse en me montrant honnête."

Les obstacles que Stasey a dû affronter dans sa vie personnelle ont aussi conduit à sa décision de lancer son site, dans lequel elle parle sans détour de sa sexualité et de son trajet vers l'âge adulte. 

"Mon vagin a été une source interminable et constante de problèmes pour moi — non pas que les vagins soient intrinsèquement féminins, il se trouve que ça représente une grande partie de l'âge adulte pour moi : infections urinaires, déséquilibres du PH, troubles sexuels, douleur, sensations pénibles", explique-t-elle. "L'éducation sexuelle est loin de couvrir toutes ces choses que j'ai dû découvrir par moi-même, soigner moi-même et diagnostiquer moi-même. J'ai encore du mal à prendre le contrôle de mon corps, de mon vagin."

Torrance Coombs, Caitlin Stasey, Reign

Ben Mark Holzberg/The CW

Au final, Stasey, qui soutient activement la campagne "Free the Nipple", espère que les femmes pourront se retrouver en partie dans les histoires partagées par les autres.

"La société compartimente et catalogue les femmes de façon très astucieuse et insidieuse, et nous sommes souvent isolées à cause de cela", a-t-elle déclaré dans une interview à DailyLife.com, expliquant pourquoi elle a décidé de lancer ce site. "J'espère plus que tout que les femmes viendront sur Herself.com et s'y retrouveront, éparpillées dans les histoires et les corps des autres."

  • Share
  • Tweet
  • Share