• Share
  • Tweet
  • Share
Eli Wallach

Astrid Stawiarz/Getty Images

Le grand acteur de théâtre, de cinéma et de télé Eli Wallach est mort.

Il est décédé mardi matin à l'âge de 98 ans, nouvelle confirmée par sa fille Katherine au New York Times. Sa carrière s'est étendue sur plus de 60 ans, avec des rôles, entre autres, aux côtés de Marilyn Monroe et Clark Gable (dans Les Désaxés de 1961). Il a aussi joué les méchants aux côtés de Clint Eastwood (dans le western de 1966, Le Bon, la brute et le truand).

Parmi ses rôles les plus mémorables, on trouve également un chef de la pègre en 1990 dans Le Parrain, et en 2006, il incarnait le petit ami improbable de Kate Winslet dans the Holiday (vous vous souvenez peut-être quand il lui a dit : «Toi, je le sens, tu es un premier rôle mais pour une raison ou une autre, tu te comportes comme la meilleure amie».)

Il a continué à tourner des films, même après avoir passé les 90 ans, comme dans le film de 2010 de Roman Polanski, Ghost Writer, et la même année, Wall Street : l'argent ne dort jamais. Bien que la majorité du travail de Wallach au cinéma a été acclamé, il n'a jamais été nominé aux Oscars. Mais il a reçu un Oscar d'honneur en novembre 2010, un peu moins d'un mois avant ses 95 ans.

Ce que Wallach aimait plus particulièrement, c'est le théâtre et, comme il l'a expliqué au New York Times en 1973 : "Pour les acteurs, les films sont un moyen de vivre."

Kate Winslet, Eli Wallach, The Holiday

Columbia Pictures

"Je pars monter à cheval en Espagne pendant 10 semaines, et j'ai assez d'argent pour revenir et jouer dans une pièce de théâtre", a-t-il déclaré. Il a fait ses débuts à Broadway en 1945, et trois ans plus tard, il a épousé une actrice de théâtre, Anne Jackson. Le couple a eu trois enfants ensemble et ils sont restés mariés pendant 66 ans, jusqu'à la mort de l'acteur.

Ils ont fréquemment joué ensemble, mais comme Jackson a déclaré au Hartford Courant en 2000, ils n'étaient pas "le couple qu'on jouait sur scène", expliquant : "Pour nous, c'est amusant de séparer les deux."

Si amusant que Wallach n'a jamais voulu s'arrêter ! Dans une interview de 1997 au New York Times, Wallach, un des membres fondateurs du célèbre Actors' Studio, a expliqué pourquoi il avait continué de travailler toutes ces années. "Qu'est-ce que je vais faire d'autre ?" s'est-il exclamé. "J'adore jouer."