Maria Sharapova, Esquire Cover

Esquire/John Russo

Dire qu'on pensait que Maria Sharapova était canon en tenue de tennis.

La 2e meilleure joueuse de tennis mondiale est très, très sexy sur les couvertures jumelles du numéro de juin d'Esquire Amérique latine, et on a un aperçu des couvertures de l'édition imprimée et numérique ici même.

C'est la première fois qu'une édition internationale du magazine masculin fait une couverture différente pour Internet, et on voit bien pourquoi ils ont choisi de faire double cette fois.

Pourquoi choisir entre Sharapova en haut de bikini noir Tomas Maier et en bas Janey Lopaty Vintage et Sharapova en une-pièce doré Versace quand on peut avoir les deux ?!

Maria Sharapova, Esquire Cover

Esquire

Dans l'interview, la beauté de 26 ans parle de sa dernière entreprise, Sugarpova, une ligne de bonbons miniatures, et de son activité ponctuelle de lanceuse de mode quand elle n'est pas sur le court de tennis.

Elle dit que ses créateurs préférés comprennent Alexander McQueen, Bottega Veneta, Marc Jacobs et Vera Wang, toutes des marques qui utilisent des "touches d'inattendu" qu'elle apprécie.

"Votre style est le vôtre, et uniquement le vôtre", Sharapova a-t-elle déclaré, faisant remarquer qu'elle admire trop d'icônes de la mode pour n'en nommer qu'une.

Entre-temps, on imagine que Versace a vendu tous ses maillots dorés.

  • Share
  • Tweet
  • Share