Michael Jackson, Wade Robson

Amanda Edwards/Getty Images, Pool Photographer/WireImage.com

MISE À JOUR du 8 mai 2013 : L'avocat de Wade Robson, Henry Gradstien, a dit à E! News : "Michael Jackson était un monstre, et au fond d'elle, toute personne normale le sait. Wade Robson, en plus d'être l'une des personnes les plus talentueuses du monde, est aussi l'un des êtres humains les plus gentils, doux, corrects et introspectifs qui soient. C'est le père aimant d'un jeune fils, et il est marié et heureux. L'an dernier, dans une trajectoire professionnelle incroyable, il s'est effondré sous le stress et le traumatisme sexuel qui lui est  arrivé pendant sept ans, enfant... L'ironie, c'est que c'est nous qui avons déposé une plainte sous scellé et qu'on a essayé de garder l'affaire secrète. Malgré toutes les accusations d'appât du gain, aucune somme de dommages et intérêts n'est mentionnée dans nos papiers. Il y a des problèmes légaux importants dans cette affaire qui peuvent avoir un impact potentiel sur des vies au-delà de celle de notre client. Mais la machine à argent Jackson, dans laquelle tout le monde est motivé par l'appât du gain, remet ça pour empêcher la vérité de sortir au grand jour une fois de plus. Cette fois-ci, ça ne marchera pas."

 

L'héritage de Michael Jackson s'est encore pris un coup.

Le chorégraphe Wade Robson, qui a témoigné pour la défense de l'icône de la pop pendant son procès de 2005 pour abus sexuels sur enfants, a désormais déposé une plainte contre la succession de Jackson, disant qu'il avait bel et bien été victime d'abus sexuels par la star défunte.

La plainte de Robson est scellée, mais E! News a obtenu des documents confirmant qu'une requête de plainte contre la succession, ainsi que des certificats de professionnels de santé mentale et autres documents, avaient été déposés le 1er mai.

"Wade me disait que Michael lui demandait de prendre des bains avec lui", a dit un ami proche de Robson en exclusivité à E! News. "C'était bizarre... Il ne remettait pas ça en question, nous non plus, mais c'était ce qu'il disait. Ça semblait étrange, mais on a jamais creusé plus loin."

Robson "n'a jamais semblé avoir honte ou quoi que ce soit", a ajouté la source. "Je n'ai aucune idée de ce qu'il ressentait, mais il en parlait de façon très terre à terre."

Le chorégraphe était même parmi les danseurs qui ont fait un hommage au roi de la pop pour lancer les MTV Video Music Awards de 2009, suite à sa mort soudaine à 50 ans au mois de juin de la même année.

"Pour nous, il a toujours défendu Michael lors des allégations d'abus sexuels précédentes", a dit la source. "Il adorait Michael, et c'était le premier à le défendre. Mais à vrai dire, la nouvelle d'aujourd'hui n'a pas été une grande surprise, car la relation entre Michael et la famille était très inhabituelle."

Robson a affirmé pendant le procès de 2005 que Jackson n'avait pas abusé de lui, mais l'une des anciennes femmes de ménage de l'artiste, Blanca Francia, avait témoigné avoir vu son ex-boss se douchant avec Robson alors qu'il n'avait que 8 ou 9 ans.

"Jackson a découvert Wade quand il était petit garçon en Australie", nous a dit l'ami de Robson. "Michael a trouvé qu'il avait tellement de talent qu'il a payé pour que Wade et sa famille s'installent en Californie. Je crois qu'il payait leur loyer, leur a obtenu des visas, et avait tout organisé."

"Wade, petit garçon, avait toujours tout", a dit la source. "Il n'avait jamais à demander quoi que ce soit. Il avait toujours les meilleures choses, et il disait toujours : «Michael me l'a acheté.» «Michael me l'a offert.»"

La source a ajouté : "On savait tous qu'il était très spécial et très proche de Michael."

Howard Weitzman, l'avocat de la succession de Michael Jackson, a dit à E! News : "L'allégation de M. Robson est scandaleuse et pitoyable. Ce jeune homme a témoigné au moins deux fois sous serment au cours des 20 dernières années, et il a dit dans de nombreuses interviews que Michael Jackson ne lui avait jamais rien fait d'inapproprié. Maintenant, presque 4 ans après le décès de Michael, cette allégation triste et très peu crédible est faite. Nous sommes certains que le tribunal reconnaîtra ses intentions."

  • Share
  • Tweet
  • Share