• Share
  • Tweet
  • Share
Christian Bale, The Dark Knight Rises

Ron Phillips/Warner Bros. Pictures

Le FBI a identifié le tireur qui a ouvert le feu dans une salle de cinéma du Colorado pendant une projection de The Dark Knight Rises. Il s'agit d'un jeune homme de 24 ans nommé James Holmes. C'est ce qu'a confirmé NBC News.

Le nombre de victimes s'élève à 12 et au moins 59 personnes ont été blessées quand Holmes a fait irruption lors de la projection du film dans un centre commercial d'Aurora, dans la banlieue du Denver, a lancé une bombe lacrymogène et a commencé le massacre.

Les premiers témoignages semblent indiquer que le tireur portait un gilet pare-balles et avait un fusil, un revolver et un couteau. Un autre fusil aurait été retrouvé dans la salle de cinéma.

Dix personnes ont apparemment été tuées sur place, et les autres ont succombé à leurs blessures dans les hôpitaux des environs, selon la police locale.

La police a évacué les bâtiments entourant l'appartement de Holmes dans la région de Denver, après avoir découvert qu'il était piégé. Selon plusieurs témoignages, la brigade anti-bombes a été envoyée sur place pour désamorcer les explosifs trouvés dans l'appartement de Holmes au deuxième étage de l'immeuble, qui se trouve à six kilomètres du cinéma où la fusillade a eu lieu.

E! News a aussi pu confirmer grâce à l'administrateur du tribunal d'État du Colorado que Holmes est attendu au tribunal du comté d'Arapahoe lundi à Centennial, dans le Colorado, où le ministère public doit l'inculper. Aucune heure n'a été fixée pour l'audience.

En début de journée, une femme de San Diego qui s'est présentée comme étant la mère de Holmes a parlé à ABC News et a déclaré qu'elle n'était pas au courant de l'incident et qu'elle n'avait pas encore été contactée par la police.

"Vous avez la bonne personne", aurait-elle déclaré d'une voix inquiète, en apprenant les actes présumés de son fils. "Je dois appeler la police", a-t-elle ajouté. "Je dois aller au Colorado."

Suite à cette tragégie, les mesures de sécurité ont également été renforcées pour les séances de ce film.

À New York, la police compte renforcer les mesures de sécurité dans toutes les salles de la ville. Selon le Hollywood Reporter, le commissaire de police Ray Kelly a déclaré dans un communiqué de presse que ces mesures étaient "une précaution contre les imitateurs et un moyen de rassurer les spectateurs au lendemain de cette fusillade horrible dans le Colorado."

La police de Los Angeles a également renforcé ses mesures de sécurité. NBC News a confirmé que des officiers avaient été envoyés dans plusieurs salles de cinéma de la ville vendredi matin pour éviter tout problème de sécurité ou toute activité suspecte.

"Bien que la tragédie qui a touché Aurora, dans le Colorado, semble être un acte isolé, nous sommes plus vigilants", a déclaré le commissaire Mike Parker de la police de Los Angeles. "Le niveau d'alerte a été élevé, nous avons plus de patrouilles pour que la présence policière soit visible près des cinémas et des endroits les plus peuplés."

De son côté, Warner Bros., le studio qui a produit le film, a dû agir à la hâte après cette tragédie et a annulé l'avant-première parisienne du film.

L'avant-première devait avoir lieu vendredi soir, en présence du réalisateur Christopher Nolan et des stars du film, Christian Bale, Anne Hathaway et Morgan Freeman.

Le studio aurait également annulé toutes les interviews et tous les événements promotionnels des acteurs, bien que ce soit le week-end très attendu de la sortie du film dans les salles américaines.