• Share
  • Tweet
  • Share

Des nouvelles difficiles de l'une de nos bonnes amies de E!

Giuliana Rancic, qui a annoncé qu'elle luttait contre un cancer du sein en octobre, a décidé de subir une double mammectomie et reconstruction immédiate. Mais fidèle à elle-même, Giuliana a transformé sa lutte personnelle en message positif.

Dans des commentaires exclusifs à E! News et dans le talk-show Today, Giuliana a dit qu'elle avait trois raisons de rendre cela public.

"D'abord, je voudrais combattre l'aspect honteux. "Mammectomie" est un mot qui me semblait si terrifiant au début. Mais après avoir fait des recherches et avoir vu les avancées, l'opération a fait du chemin en 20 ans. Les résultats sont incroyables.

"Non seulement elle peut vous sauver la vie, mais on peut en ressortir en se sentant en bonne santé, et avec une image de soi positive."

"Deuxièmement, je voudrais encourager tout le monde à être proactif avec leur santé et de se faire examiner."

Et puis, il y a une raison plus personnelle.

"Quand j'ai rendu public mon cancer du sein il y a six semaines, l'incroyable quantité d'expressions d'amitié, de prières et de soutien m'a aidée à me remettre plus vite. Je veux remercier tout le monde, et je voulais leur donner des nouvelles, car ils ont été si gentils, attentionnés et d'un grand soutien."

Giuliana a dit qu'elle avait choisi de se faire opérer après avoir bien réfléchi et consulté une équipe d'experts, "y compris les meilleurs médecins et radiologues, des femmes qui ont subi des mammectomies, et des femmes qui ont choisi des traitements alternatifs, comme l'ablation des tumeurs, les radiations et les thérapies anti-estrogènes."

"Ça n'a pas été une décision facile, mais c'était la meilleure décision pour moi", a-t-elle dit.

Son mari, Bill Rancic, qui l'a soutenue depuis le début était à ses côtés dans l'émission Today.

"Bill a été incroyable", a dit Giuliana. "L'une des pensées que j'ai eue quand j'ai envisagé la mammectomie, c'était : «A quoi ça va ressembler ?» Et puis : «Qu'est-ce que va penser Bill ?»"

"Mais Bill m'a dit : «Je me fiche des résultats physiques. Je veux juste que tu sois là dans 50 ans. Je veux que tu sois en bonne santé. J'ai besoin que tu sois mon épouse. Et la mère de nos enfants.»"

L'opération doit avoir lieu la semaine prochaine. Mais Giuliana compte faire une convalescence rapide.

"J'espère être rétablie avant le Nouvel an. On compte bien être à Time Square !" a-t-elle dit.

"2012 sera notre année", a ajouté Bill. "On va fêter la nouvelle année, heureux et en bonne santé."

D'abord, ils doivent traverser les prochaines semaines.

"Si j'ai peur ? Oui. Peur de l'inconnu. Peur de la douleur", a confessé Giuliana. "Mais je n'ai pas peur de ce que je serai après. J'aurai des cicatrices, mais j'aime les cicatrices. Elles sont magnifiques et elles racontent une histoire."

"Je pourrai dire que j'ai survécu à quelque chose d'énorme et que ça m'a rendue plus forte. J'en ressortirai une femme meilleure."