• Share
  • Tweet
  • Share
Kardashian, Glamour Cover

Courtesy of Glamour

Mieux vaut tard que jamais, et Kim Kardashian semble enthousiaste à l'idée d'accepter sa nouvelle perspective très réaliste.

Dans une interview avec le magazine Glamour faite après la fin de son mariage avec Kris Humphries Kim, Kourtney et Khloé Kardashian Odom (dans son rôle de "voix de la raison") ont parlé de la nouvelle vision de la vie et de l'amour de Kim.

Et c'est une Kim telle que nous ne l'avons encore jamais entendue.

"Je crois que je serai toujours une grande sentimentale", a-t-elle dit au magazine avant d'expliquer en quoi sa mentalité de conte de fées d'avant a été transformée à jamais.

"Ça veut dire que je crois en l'amour, et le rêve d'avoir une relation parfaite, mais l'idée que je m'en fais a changé. Je ne peux plus vivre dans un conte de fées. Je crois que je dois reprendre mes esprits, et être un peu plus réaliste."

Khloé s'est ensuite empressée de défendre la vision fleur bleue de sa sœur, en disant : "J'adore que Kim ait une telle foi en l'amour, et le fait qu'elle ait une conviction si forte. Elle a le rêve que toutes les filles ont."

Et quand Kim a dit qu'elle "n'a pas ça en ce moment", Khloé a refusé de pleurer sur son sort.

"Et c'est très bien, mais je suis ta sœur et je sais pourquoi tu n'as pas ça en ce moment. Mais je sais que tu l'auras un jour."

Quant à Kim, elle semble ouverte à l'idée de retrouver l'amour, même d'une façon un peu plus pragmatique et un peu moins impulsive.

"J'espère", a-t-elle dit à sa sœur. "Mais quand ça arrivera, j'espère que je serai un peu plus réaliste... sur le fait que ce que je veux n'est pas possible."

Alors quelle est la nature de ce désir impossible ? Khloé nous l'explique.

"Quoi, un homme sur un cheval blanc qui vient te chercher ? Ça n'existe pas !"

La conversation est vite passée de l'amour et le mariage aux enfants, et Kim, qui avait jadis la fièvre des bébés, se demande désormais si la maternité est bel et bien dans son avenir.

"Je ne sais pas. J'ai toujours voulu ce que maman et papa avaient. Et au début, je voulais six enfants. Puis quatre, puis trois... Et maintenant, je me dis que peut-être je n'en aurai aucun. Peut-être que je serai juste une bonne tante."

"A ce moment de ma vie, j'ai le sentiment que ce n'est peut-être pas mon destin d'avoir des enfants."

Toujours pragmatique, Khloé a remis son grain de sel, et informé Kim que le mariage qu'elle a mis sur un piédestal celui de maman Kris Jenner et son père Robert Kardashian n'a pas duré.

"Mais maman et papa ont divorcé et elle a rencontré Bruce", a dit Khloé. "Et tu étais enfant; tu ne sais pas ce qu'avaient maman et papa. De l'extérieur, ça avait sans doute l'air d'être le paradis."

Là-dessus, en toute franchise, elle a donné un dernier conseil à sa grande sœur : "Oh Seigneur. Ne dramatise pas autant tout à coup !"

On sait au moins une chose : tout le monde a besoin d'un peu de Khloé dans sa vie. Surtout Kim, et surtout maintenant.