• Share
  • Tweet
  • Share
Lars Von Trier, Mel Gibson, Sean Penn, Angelina Jolie, Brad Pitt

Jean Baptiste Lacroix/FilmMagic, Pascal Le Segretain/Getty Images, PacificCoastNews.com, ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/AFP/Getty Images

Cannes, c'est deux semaines de tenues de créateurs, de stars internationales, et de ratés médiatisés et, oh c'est vrai, de films. Le festival maintenant terminé, il est l'heure de revenir sur les meilleurs et les pires moments.

Comme on s'y attendait, Tree of Life avec Brad Pitt et Sean Penn, réalisé par Terrence Malick, a remporté le prix le plus prestigieux du festival, la Palme d'Or. Mais Cannes, c'est bien plus que le palmarès officiel (bien que vous le trouverez bien sûr ci-dessous). Alors continuez de lire pour tout savoir sur les moments les plus scandaleux, les robes les plus impressionnantes et les invités-surprises.

Et... Action !

Le pire comédien, Lars von Trier : les propos sur Hitler du réalisateur souvent controversé a anéanti… ses chances de s'attirer de bonnes critiques lors du festival. Ses blagues sur les nazis lors de la conférence de presse de son film Melancholia ont mis ses stars mal à l'aise, ont enragé la communauté juive et l'ont exclu du festival. En plus, il a reçu l'appui du Führer par une vidéo virale. Alors, on lui remet la Palme d'oh !

La meilleure actrice, Kirsten Dunst : Non seulement a-t-elle réellement remporté le prix d'interprétation féminine (voir ci-dessous) pour son rôle dans Melancholia de Lars von Trier, elle a aussi fait preuve d'une retenue et d'une dextérité extrêmes en restant composée pendant le dérapage sur les nazis du réalisateur au cours de cette maudite conférence de presse.

Mel Gibson

PacificCoastNews.com

Le pire bain de soleil, Mel Gibson : Se laissant littéralement aller, l'acteur semble avoir oublié l'existence des paparazzis en séchant la conférence de presse du Complexe du castor pour se faire bronzer sur la terrasse de son hôtel. Gym, bronzage, lessive... pas vraiment !

Les meilleurs people, les Brangelina : The Tree of Life, le film de Brad Pitt qui a fait le buzz sur la Croisette, a peut-être reçu un accueil mitigé de la part des critiques, mais Brad et Angelina Jolie ont créé l'hystérie partout où ils sont allés, intensifiant la folie pour les stars et la mode. On ne peut qu'aimer !

Le pire siège de Cannes, Michelle Rodriguez : Non, on rigole. Parce qu'on l'adore. L'ex-bad girl de Lost nous a montré ses fesses dans un maillot de bain révélateur, et elle n'est pas si mal que ça.

Le meilleur timing, la conférence de presse de This Must Be the Place avec Sean Penn : Suite à l'expulsion de Lars von Trier de Cannes, le film de Penn sur un rockeur avec des cheveux en pétard chasseur de nazis est devenu pendant un petit moment le préféré du festival.

Le meilleur Bar à Cannes, Bar Refaeli : Si la meilleure vengeance, c'est d'apparaître plus canon que jamais (c'est notre avis), Bar Refaeli a gagné haut la main sur son ex, Leo DiCaprio. Même si Leo a été vu dans toutes les soirées et sur un yacht avec Blake Lively, Bar était non seulement impeccable sur le tapis rouge comme ici, ici et ici, elle était aussi ultra sexy sur la photo qu'elle a postée sur Twitter. Ce qui fait d'elle la gagnante, point barre.

Cela, évidemment, à moins que vous vouliez prendre en compte les vrais prix remis par le jury de Cannes, présidé par Robert DeNiro (avec, à ses côtés, Uma Thurman, Jude Law et bien d'autres). Sans plus attendre, les voici :

Le palmarès complet du festival de Cannes 2011 :

Palme d'Or : The Tree of Life de Terrence Malick

Grand Prix (ex æquo) : Le Gamin au vélo, de Jean-Pierre et Luc Dardenne ; Once Upon a Time in Anatolia, de Nuri Bilge Ceylan

Prix de la mise en scène : Nicolas Winding Refn, Drive

Prix du scénario : Joseph Cedar, Hearat Shulayim

Caméra d'or : Las Acacias, de Pablo Gorgelli

Prix du jury : Polisse, de Maïwenn Le Besco

Prix d'interprétation féminine : Kirsten Dunst, Melancholia

Prix d'interprétation masculine : Jean Dujarin, The Artist

Palme d'Or du court-métrage : Cross Country, de Marina Viroda