• Share
  • Tweet
  • Share
Amy Winehouse

BIG PICTURES/bauergriffinonline.com

La santé d'Amy Winehouse est, une fois de plus, entre les mains des médecins.

La chanteuse perturbée a été emmenée d'urgence à un hôpital de Londres lundi soir, après avoir souffert d'une réaction allergique à un médicament, a confirmé E! News.

"Sachez qu'Amy Winehouse a souffert d'une réaction à un médicament chez elle ce soir, et a été emmenée à l'hôpital", a dit Tracey Miller, la porte-parole de la chanteuse. "Les médecins préfèrent qu'elle reste en observation cette nuit, et elle sera problablement libérée demain."

Winehouse aurait été admise à l'University College Hospital de Bloomsbury.

Des témoins à l'extérieur de la maison de la chanteuse, âgée de 24 ans, l'ont vue sortir de chez elle en fauteuil roulant, selon SplashNewsOnline, le premier site à annoncer le dernier retournement de situation dans la saga santé de Winehouse.

Cet incident arrive une semaine après que Winehouse a appris que son cher et tendre mari, Blake Fielder-Civil, passerait au moins 18 mois de plus derrière les barreaux, pour entrave à la justice, et à peine un mois après un séjour hospitalier d'une semaine, durant lequel elle a subi différents examens, suite à un évanouissement.

La porte-parole de Winehouse, clarifiant les remarques initiales de son père à la presse selon lesquelles sa fille souffrirait d'emphysème, a dit que la chanteuse primée présentait les premiers symptômes d'une maladie respiratoire chronique.

"Bien sûr, si elle n'arrête pas de fumer, ça va s'empirer, comme pour tout le monde. Avec un peu de patience, ses poumons s'en remettront complètement", a dit Mitch Winehouse à la BBC Radio 1.

"Sans plus aucune inhalation de fumée, elle s'en remettra très bien."

Certaines preuves photographiques montrent qu'elle n'a pas vraiment levé le pied, mais Winehouse semblait en suffisamment bonne forme pour se produire à l'évènement pour le 90ème anniversaire de Nelson Mandela, et pour le festival de Glastonbury en Angleterre le mois dernier.