• Share
  • Tweet
  • Share
Angelina Jolie, Brad Pitt

Mike Marsland/WireImage.com

Les voisins français de Brad Pitt et Angelina Jolie ne disent pas merci au couple pour la médiatisation engendrée par leur arrivée dans la région. Bien au contraire.

Alors que la police locale enquête sur une bagarre qui a opposé des paparazzis en planque et les gardes du corps d'Angelina, E! News a appris que les "voisins" en ont assez du tapage fait autour de l'arrivée du couple dans le château Miraval.

Une source déclare à E! News qu'un des points de discorde entre le couple de stars qui cherche à protéger sa vie privée et les habitants du village de Brignoles est que ces derniers n'ont que quelques policiers à leur disposition, dont la fonction première n'est pas de chasser les paparazzis.

"Ils leur ont demandé d'engager plus de gardes du corps et qu'ils ne pouvaient pas être appelés tous les jours sous prétexte que Brad et Angie ne sont pas contents", a déclaré une source policière. "La police a d'autres crimes à gérer, comme les vols ou autres agressions. Les contribuables français ne devraient pas à avoir à payer pour protéger un couple de stars américaines."

Les résidents déclarent que les Jolie-Pitt devraient prendre exemple sur leurs voisins célèbres, Johnny Depp et Vanessa Paradis, qui vivent dans la région depuis des années et qui n'ont jamais ressenti le besoin de faire appel à la police.

Au lieu de ça, Johnny et Vanessa se contentent de faire des procès à chaque fois qu'ils sont pris en photo à leur insu, et les paparazzis ont appris à les laisser tranquilles.

Et contrairement aux Jolie-Pitt, Depp et sa compagne n'ont jamais vendu de photos de leur progéniture, et les habitants de la région estiment que les Jolie-Pitt créent eux-mêmes le problème avec les paparazzis, en cherchant à contrôler quelles photos ont le droit d'être publiées.

Mais l'utilisation à des fins personnelles de la police n'est pas le seul sujet de discorde à l'encontre des Brangelina.

Un groupe a déjà exprimé son mécontentement quant à la possibilité que les enfants des Brangelina, Maddox et Cie, puissent aller à l'école à la rentrée, ce qui leur fait craindre une nuée de paparazzis à l'extérieur de l'école.

"C'est une partie du monde extrêmement paisible, et Brad et Angelina mettent en danger cet équilibre", déclare un résident mécontent.

"Leurs enfants ont le droit d'aller à l'école, mais pas si cela doit engendrer la présence de drôles de bonshommes munis de caméras à l'entrée de l'école, mettant en danger l'intimité des enfants de la région. Beaucoup de villageois sont mécontents qu'ils aient emménagé ici et préfèreraient qu'ils s'installent ailleurs."