• Share
  • Tweet
  • Share
Transformers Revenge of the Fallen

Courtesy of Paramount Pictures

MISE À JOUR : Dans un communiqué, la famille de Gabriella Cedillo a appelé cela "complètement irresponsable même pour un bureaucrate du gouvernement local d'arriver à des conclusions aussi hâtives". "Ils étaient "profondément attristés et déçus" par la décision, ont-ils dit.

______________________________

Il ne faut pas se fier aux apparences ? Pas lorsqu'il s'agit de l'accident presque fatal du mois dernier sur le plateau de Transformers 3.

Les enquêteurs disent que c'est un tragique accident qui a laissé une figurante avec de graves lésions cérébrales.

Gabriella Cedillo, 24 ans, était au volant d'une voiture lorsque le cable qui la remorquait a laché, traversé le pare-brise et tranché son crâne. L'employée de banque, qui ne faisait pas partie de l'équipe des cascadeurs, a été emmenée par hélicoptère à l'hôpital, a subi une intervention chirurgicale d'urgence et se retrouve maintenant avec toute la partie gauche de son corps paralysée.

La production a été momentanément interrompue pendant que les enquêteurs rassemblaient des indices sur le site de la ville de Hammond.

Dans un rapport paru la semaine dernière, l'Indiana Occupational Safety and Health Administration a déterminé que l'accident était dû à un problème technique et que les producteurs avaient suivi toutes les bonnes procédures.

"Les investigateurs de IOSHA pensent que l'accident s'est produit à cause d'une soudure reliant une voiture à un cable à remorque qui a laché", a dit l'agence dans un communiqué. "La soudure a été fabriquée par un soudeur agréé et toutes les précautions de sécurité nécessaires avaient été prises, il n'y aura donc pas de citation ou d'amende. C'est un malheureux accident qu'on ne pouvait pas prévoir."

C'est une mince consolation pour Cedillo, qui se trouve maintenant dans un centre de rééducation. Elle n'aura peut être plus jamais l'usage entier de son corps et s'apprête à endurer des années de rééducation intense.

En attendant, le distributeur du film, Paramount, a dit qu'il prendrait en charge tous ses frais médicaux et s'est excusé abondamment, sa famille a attaqué le studio et partenaire DreamWorks la semaine dernière pour négligence, et réclame des dommages et intérêts à hauteur de 50 000 $.