• Share
  • Tweet
  • Share

Ian Curtis n'a pas vécu longtemps, mais il a marqué son époque.

Quelqu'un a volé la pierre tombale commémorative de la dernière demeure du chanteur de Joy Division, dans un cimetière de l'ouest de l'Angleterre, ont rapporté les autorités britanniques jeudi.

Curtis, qui a été incarné récemment par Sam Riley dans le biopic Control, s'est pendu le 18 mai 1980, à 23 ans, juste avant que son groupe n'entamme sa première tournée aux Etats-Unis. Le corps du visionnaire post-punk a été incinéré à Macclesfield, où il a grandi.

La pierre tombale, vieille de plus de 20 ans, indique l'endroit où ses cendres ont été enterrées, et on peut y lire "Ian Curtis, 18-5-80". Elle a pour épitaphe "Love Will Tear Us Apart" (qu'on pourrait traduire par "L'amour nous séparera"), le titre d'un des plus grands succès de Joy Division.

Un porte-parole de la police de Cheshire a déclaré que le vol avait eu lieu entre mardi après-midi et mercredi matin.

"Il n'y a pas de caméras de surveillance dans les environs et nous n'avons pour l'instant pas de pistes concernant le voleur", a déclaré l'inspecteur Gareth Woods. "C'est un type de vol inhabituel et nous pensons qu'il y a de fortes chances que quelqu'un du voisinage ait des informations sur le responsable ou sur l'endroit où se trouve la pierre tombale."

"Nous avons dû annoncer la nouvelle à Debbie [Woodruff, la veuve de Curtis], qui a semblé très choquée. Elle n'en revient pas et est profondément troublée", a déclaré un porte-parole du conseil municipal de Macclesfield.

Woodruff est l'auteur des mémoires Touching From a Distance, sur lesquels Control est basé.

Le batteur de New Order, Stephen Morris, qui a fondé le groupe avec les musiciens de Joy Division, après la mort de Curtis, a déclaré au journal britannique Telegraph que le voleur avait sûrement dérobé la pierre tombale pour en faire un "souvenir", aussi bizarre que ça puisse paraître.

"On a tous eu notre période de folie et d'insouciance, mais là, on a touché le fond. Un fan l'a sûrement dérobée, mais j'aimerais que la pierre soit rendue ou laissée devant le commissariat le plus proche."