• Share
  • Tweet
  • Share
Boy George

Ash Knotek/Snappers/ZUMA Press

Le gouvernement américain s'en prend à Boy George.

Ce dernier a annoncé aujourd'hui que sa demande de visa avait été refusée et qu'il était donc obligé d'annuler la tournée d'été qu'il projetait de faire aux Etats Unis et au cours de laquelle un concert spécial était prévu pour ses anciens collègues des services de voirie publique de New York.

"J'espérais vraiment pouvoir résoudre ce problème et qu'une âme charitable au bureau des visas américains se dirait que si la police britannique n'avait mis aucune restriction sur mes allées-venues, le gouvernement américain pouvait me faire confiance également", a déclaré Boy George.

"Je suis vraiment désolé de ne pas pouvoir voir mes fans américains cette année, mais je leur souhaite une joyeuse fête du 4 juillet. Et je le souhaite également pour le bureau des visas. Je suis conscient du fait qu'ils font un travail très difficile. Je n'ai pas eu de chance, tout simplement."

Euh... pas de chance et des problèmes avec la justice.

Le ministère des affaires étrangères a refusé de faire une déclaration officielle quant au refus d'accorder un visa au chanteur qui était si célèbre pendant les année 80. Mais au cours d'un briefing la semaine dernière, un porte-parole bombardé de questions a finalement répondu qu'il n'était pas rare qu'on refuse des visas à des individus ayant un casier judiciaire.

Le chanteur de 47 ans, dont le vrai nom est George O'Dowd, doit passer au tribunal. Il est accusé de séquestration et de voie de faits par un escort boy qui prétend avoir été enchaîné à un radiateur dans l'appartement londonien du chanteur.

En attendant, Boy George va continuer sa tournée avec des concerts en Amérique du Sud en septembre. Ensuite, en octobre, il fera 25 concerts en Grande Bretagne.

En hiver 2009, après son procès qui aura lieu en novembre, il essaiera de nouveau d'obtenir un visa pour les Etats-Unis afin d'y faire la tournée qui vient d'être annulée.