• Share
  • Tweet
  • Share
Nicole Kidman, Vogue Magazine

Annie Leibovitz/Vogue

Nicole Kidman n'arrive pas à croire qu'elle est enceinte.

"Quand j'ai vu le bébé pour la première fois à l'échographie, j'ai commencé à pleurer", a-t-elle dit dans le nouveau numéro de Vogue. "Je ne pensais pas que je vivrais ça un jour... Sentir la vie naître en soi est quelque chose d'extraordinaire, et je vais en profiter pleinement. Je ne suis pas du genre à effleurer les choses. Soit on vit sa vie et les choses à fond, soit on passe sa vie à être un voyeur. Et je ne suis pas un voyeur."

Et cela signifie vivre le bon et le mauvais.

Souvenez-vous, le mari de Nicole, Keith Urban, est entré volontairement en cure de désintoxication peu de temps après leur mariage. Maintenant, le journaliste de Vogue, John Powers, dévoile qu'elle et Urban ne se séparent jamais plus de cinq jours. "Je suis entièrement vouée à notre couple, et lui aussi", a dit Kidman. "Je n'ai pas de problème de dépendance, mais l'amour est une force très puissante dans ma vie. C'est mon défaut mortel et ma plus grande vertu."

Il y a autre chose de très puissant dans sa vie : le travail.

On ne peut pas accuser Mlle Kidman de ne pas se plonger à fond dans ses rôles.

Pour la prochaine épopée de Baz Luhrmann, Australia, ils ont tourné dans des lieux assez isolés de l'Australie.

"C'est l'expérience la plus difficile que j'aie jamais vécue", a dit Kidman. "La chaleur est débilitante. Un jour, j'étais assise sur un cheval et je me souviens avoir pensé : 'C'est ça, ce qu'on ressent juste avant de s'évanouir.' Et puis, je me suis évanouie."