• Share
  • Tweet
  • Share
Madonna

FAME PICTURES

Les convocations ne fonctionnent apparemment pas de la même manière dans le "Material World" que dans le monde réel.

Pour la deuxième fois ce mois-ci, la Haute Cour du Malawi a accepté la requête de Madonna et de son mari Guy Ritchie, de repousser le jugement final de l'adoption de leur fils David Banda.

L'audience, d'abord prévue pour le 22 avril, a été repoussée au 15 mai, soi-disant le dernier changement de date, car Madonna a dit au tribunal qu'elle serait en voyage d'affaires aux Etats-Unis – pour promouvoir la sortie de son nouvel album, Hard Candy.

"Je crois que le 15 mai sera la date finale de l'audience, à moins que ses avocats ne demandent une autre date et présentent des arguments raisonnables pour le justifier", a dit un employé du tribunal à Reuters.

En début de mois, un greffier avait confirmé que l'audience, dans laquelle un juge doit approuver formellement la garde permanente du garçon par le couple, devait avoir lieu cette semaine.

Madonna n'est pas obligée par la loi à être présente au jugement. Mais ces changements de date semblent indiquer qu'elle fera bel et bien le voyage jusqu'en Afrique, où on lui donnera la bonne (bien que peu surprenante) nouvelle.

Le mois dernier, un rapport déposé par un contrôleur judiciaire du Ministère pour le Développement de la Femme et l'Enfant avait donné sa bénédiction pour que le couple adopte l'enfant de deux ans, dont ils ont la garde provisoire depuis octobre 2006.

Le rapport louait les qualités parentales du couple, dont un observateur du tribunal avait été témoin lors de plusieurs visites à la résidence londonienne du couple.

Entre-temps, l'album Hard Candy de Madonna doit sortir le 29 avril aux Etats-Unis.