Shannen Doherty, Us Weekly

UsMagazine.com

Shannen Doherty a été la bad girl d'Hollywood, mais ce n'est pas ce qui figure dans la presse en ce moment — surtout dans l'article du dernier Us Weekly, dans lequel l'actrice insiste sur le fait qu'elle a trouvé une "paix intérieure" et refuse de parler de ses relations mouvementées avec ses anciens collègues de Beverly Hills.

Voilà qui n'est pas ce à quoi nous, les fans de Doherty, nous attendions. Sérieusement, même pas une toute petite querelle avec son ancienne collègue, Jennie Garth ? Pas du tout, selon la nouvelle Shannen mature et sereine.

Où allons-nous ? A son époque, ShanDo était la reine de tous les racontars à Hollywood... A côté, les jeunes d'aujourd'hui, c'est de la petite bière.

La conduite en état d'ivresse et les retards sur le plateau de LiLo ? Shannen connaît. Le mariage vite fait bien fait de Britney ? Elle en a eu deux. Les ébats amoureux de Paris avec Rick Salomon ? Tout à fait. (Mais au moins, le mariage Shannen Salomon a été annulé.) Les photos osées de Miley dans les magazines ? Une plaisanterie. Shannen est apparue dans trois numéros de Playboy.

On attend encore qu'une jeune starlette tente l'attaque à main armée de Shannen. Tout de même, elle a de la classe. Comme elle le précise : "Je n'exhibais certainement pas mon entrejambes."

Mais un petit rappel d'un commentaire de Garth (cité dans l'article de Us) fait en 1995 devrait mettre un peu d'huile sur le feu : "Parfois, je me dis qu'elle est vraiment tragique. Je crois qu'il y a quelque chose de maléfique en elle."

Allez, Doherty, oublie les bonnes manières de Beverly Hills. Nous, on veut des crêpages de chignon bien juteux comme avant.

  • Share
  • Tweet
  • Share

We and our partners use cookies on this site to improve our service, perform analytics, personalize advertising, measure advertising performance, and remember website preferences. By using the site, you consent to these cookies. For more information on cookies including how to manage your consent visit our Cookie Policy.