Britney Spears

ODuran/Fame Pictures

Il semblerait que Britney Spears doive attendre le nouvel an pour retrouver sa liberté aux yeux de la loi.

La juge de la Cour supérieure de Los Angeles, Revia Goetz, a décidé de prolonger la curatelle de Britney Spears en faveur de son père, Jamie Spears, jusqu'à la fin de l'année.

"A propos de l'autorité sur sa personne, Mlle Spears a accepté avec réticence la curatelle dont elle fait l'objet", a déclaré Goetz." Celle-ci est prolongée jusqu'au 31 décembre 2008."

Une audience pour la prolongation a été prévue pour le 28 octobre.

"Toutes les ordonnances restent effectives", a déclaré Goetz, avant d'annoncer de bonnes nouvelles à la chanteuse récalcitrante.

"L'ordonnance est sans préjugé et peut-être interrompue n'importe quand."

____________________________

Les apparitions à n'en plus finir de Britney Spears au tribunal pourraient appartenir au passé, mais l'affaire n'est pas encore complètement finie pour la pop star.

Les avocats de la chanteuse sont actuellement en pourparlers avec la juge Reva Goetz de la Cour supérieure de Los Angeles, pour discuter de la curatelle accordée à son père pour gérer ses biens.

Même si Britney et son père Jamie manquaient à l'appel, son frère, Bryan Spears, un cofidéicommissaire des biens de Britney, était là.

Pour l'instant, rien n'a filtré de l'audience qui a eu lieu à huis-clos, mais une source a rapporté à E! News que malgré les rumeurs selon lesquelles la star de 26 ans pourrait retrouver très rapidement le contrôle de ses biens, la curatelle devrait très probablement rester effective jusqu'à la fin de l'année, via une prolongation de Goetz.

Les avocats de Jamie Spears ont pour la plupart fait remarquer les progrès de sa fille, tant sur le plan professionel que personnel, mais devraient demander une extension de la curatelle jusqu'à cet automne.

L'autre affaire en cours au menu de l'audition est l'ordonnance restrictive provisoire de la famille Spears à l'encontre de Sam Lutfi.

Des sources ont déclaré à E! News que papa Spears n'allait sûrement pas demander à ce que cette ordonnance devienne permanente, ce qui ne veut pas dire que Lutfi est le bienvenu pour autant.

Si la curatelle de Jamie est prolongée, l'ordonnance restrictive provisoire deviendrait superflue, puisqu'en tant que bénéficiaire de la curatelle, il lui appartient déjà de déterminer qui Britney peut voir ou non.

  • Share
  • Tweet
  • Share

We and our partners use cookies on this site to improve our service, perform analytics, personalize advertising, measure advertising performance, and remember website preferences. By using the site, you consent to these cookies. For more information on cookies including how to manage your consent visit our Cookie Policy.