Kid Rock

Mike/FamePictures

L'altercation avec ses (anciens) fans a peut-être été stimulante pour Kid Rock, mais pour ceux qui jadis l'adoraient, c'est ce qui les a poussés à lui intenter un procès.

En mars dernier, les trois fans qui voulaient un autographe ont tout d'abord déposé une plainte pour 15 millions de dollars de dommages et intérêts contre le rappeur-rockeur de Detroit, suite à un accrochage au Hollywood Roosevelt Hotel. A présent, ils ont modifiés leur plainte, y ajoutant des accusations de coups et blessures et clarifiant leurs accusations de négligence contre Rock et sa cohorte.

Dans la nouvelle version de la plainte déposée mardi dernier à la cour supérieure de Los Angeles, Michael Medlin, Carlos Bonilla et Jose Perez déclarent avoir été battus et abandonnés devant le Teddy's, le nightclub de l'hôtel, après l'altercation avec Rock, son entourage et les membres de Boo-Yaa Tribe.

Cette nouvelle version contient la déclaration suivante : "C'était le devoir de Kid Rock de s'assurer que ses actions et celles de ceux qu'il pouvait contrôler, tels que ses amis, son service de sécurité et les autres personnes qui l'accompagnaient, ne porteraient aucun tort à qui que ce soit, comme aux plaignants par exemple."

Selon la plainte déposée, le service de sécurité de Rock, "dont la responsabilité était de s'assurer que les activités de leur client ne nuiraient à personne", a manqué à tous ses devoirs.

La nouvelle version a été déposée après qu'un des avocats de Rock (Robert Ritchie de son vrai nom) a mis en question les accusations de négligence dans la première version déposée le 21 mars par les trois fans.

La nouvelle version incrimine également l'hôtel, prétendant qu'une part de responsabilité incombe à l'établissement.

L'audience prévue à l'origine mercredi dernier, au cours de laquelle les avocats de Rock devaient contrecarrer les accusations de négligence, a été annulée suite à la modification de la plainte déposée.

Les trois plaignants demandent à recevoir des dommages et intérêts pour perte de salaire, frais médicaux et pour les souffrances qu'ils ont subies.

Selon eux, ils se sont simplement approchés du chanteur avec un carnet d'autographes à la main, un sac et un petit appareil photo. Cela aurait apparemment suffi à ce qu'ils soient battus et "abandonnés à terre, grièvement blessés, alors que Kid Rock et son entourage prenaient la fuite".

 

  • Share
  • Tweet
  • Share

We and our partners use cookies on this site to improve our service, perform analytics, personalize advertising, measure advertising performance, and remember website preferences. By using the site, you consent to these cookies. For more information on cookies including how to manage your consent visit our Cookie Policy.