Wesley Snipes

Jamie McCarthy/WireImage.com

Il semblerait que le système judiciaire fédéral soit tout aussi tranchant que les impôts.

Wesley Snipes a jusqu'au 3 juin pour se livrer aux autorités pour commencer sa peine de trois ans de prison ferme, suite à sa condamnation pour fraude fiscale.

La date a été révélée dans les documents du tribunal déposés cette semaine par l'avocat de Snipes, Daniel Meachum, qui cherche à obtenir une liberté sous caution en attendant de faire appel.

Si sa requête est acceptée, l'acteur resterait hors de prison jusqu'à ce qu'une cour d'appel plus élevée ait l'opportunité de passer en revue les objections de la défense à cette longue peine.

Si sa requête est rejetée, le jour fatidique restera le même pour Demolition Man.

Dans leur enregistrement auprès du tribunal, les avocats de Snipes ont dit qu'ils faisaient appel, car le juge de la cour fédérale de grande instance, William Terrell Hodges, avait donné de mauvaises instructions au jury et refusé une audience supplémentaire avant le procès.

Mais le ministère public s'oppose à cet appel et dit que l'acteur de 45 ans, qui a produit 5 millions de dollars de plus en liquidités le mois dernier que ce qu'il avait fait croire au gouvernement, a déjà prouvé qu'il voulait s'enfuir pour éviter de purger sa peine.

  • Share
  • Tweet
  • Share

We and our partners use cookies on this site to improve our service, perform analytics, personalize advertising, measure advertising performance, and remember website preferences. By using the site, you consent to these cookies. For more information on cookies including how to manage your consent visit our Cookie Policy.