VENDREDI
À 21H

Kim Kardashian se confie sur son combat contre les maladies auto-immunes, passées et présentes, et espère que son histoire pourra aider des gens dans sa situation.

La star de 38 ans parle depuis des années de ses problèmes de psoriasis, qui se traduisent par des plaques rouges, squameuses, qui la grattent ou la brûlent. Dans un récent épisode de L'incroyable famille Kardashian, Kim a appris qu'elle souffrait probablement de rhumatisme psoriasique, une forme d'arthrite inflammatoire qui cause des douleurs aux articulations et une raideur et touche environ 30 % des personnes atteintes de psoriasis, selon la National Psoriasis Foundation.

Dans un essai posté jeudi sur Poosh, le site de Kourtney Kardashian, Kim a expliqué avoir eu son premier épisode de psoriasis à 25 ans et précise en avoir eu beaucoup d'autres depuis. Photos à l'appui.

"Ces huit dernières années, les régions sensibles sont imprévisibles, je peux toujours compter sur mon point principal en bas de ma jambe droite, qui reste régulièrement sensible", a-t-elle poursuivi. "J'ai appris à vivre avec cette région sensible sans utiliser de crème ou de médicaments, je fais avec. Parfois je couvre la partie en question et parfois non. Ça ne me gêne pas vraiment."

La star a précisé que son psoriasis "s'était vraiment dégradé" cette année, avec des lésions sur le visage et sur une grande partie du corps. Et elle a commencé à ressentir différents symptômes.

"Une nuit, je me suis réveillée pour aller aux toilettes et je ne pouvais physiquement pas tenir mon portable. J'ai trouvé ça étrange, mais je me suis dit que je m'étais endormie sur les mains et que j'étais très fatiguée, et que je n'avais pas besoin de le regarder de toute manière à cette heure-là. Je me suis donc rendormie. Au réveil, je ne pouvais toujours pas prendre mon portable. J'ai flippé, je ne pouvais même pas attraper ma brosse à dents, tellement mes mains me faisaient mal", a-t-elle poursuivi. "Au fil de la journée, j'ai retrouvé en partie l'usage de mes mains, mais elles me faisaient mal à l'intérieur, c'était dans les os."

Beaucoup de gens souffrant de maladies auto-immunes sont génétiquement susceptibles d'en développer au moins une autre. Dans L'incroyable famille Kardashian, Kim explique à un rhumatologue qu'elle a des articulations enflées, des maux de tête et qu'elle est constamment fatiguée. Des examens révèlent des anticorps liés au lupus et une polyarthrite rhumatoïde. Après une échographie, elle apprend qu'elle ne souffre d'aucune des deux maladies, mais son médecin lui annonce qu'elle a "probablement" une arthrite psoriasique.

Kim Kardashian, Psoriasis, Instagram

Instagram / Poosh

"C'est tout de même douloureux et inquiétant, mais j'étais contente d'avoir un diagnostic", a reconnu Kim sur Poosh. "Peu importe ma maladie auto-immune, j'allais m'en sortir, et elles sont gérables avec les bons traitements."

"J'espère que mon histoire peut aider quelqu'un atteint d'une maladie auto-immune à savoir qu'il y a de la lumière au bout du tunnel", a-t-elle ajouté.

Regardez L'incroyable famille Kardashian chaque vendredi à 21 h sur E!

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.