EN EXCLUSIVITÉ

Comment Emily Blunt a distingué sa Mary Poppins de celle de Julie Andrews

Et découvrez pourquoi sa fille "pleurait" quand elle mettait sa perruque pour entrer dans son personnage
par Zach Johnson | Traduit par Helene Skantzikas | janv. 02, 2019 09:22Tags
Sur le même sujet: Emily Blunt n'essaie pas d'imiter Julie Andrews

Dans le rôle de Mary Poppins, Emily Blunt est pratiquement parfaite en tout point.

La seule personne qui ne semble pas être d'accord avec ce sentiment, apparemment, c'est la propre fille de l'actrice, Hazel Krasinski, âgée de 4 ans. Zuri Hall d'E! News a parlé avec Emily avant la sortie en salle du Retour de Mary Poppins, et l'actrice de 35 ans a parlé de la réaction initiale de sa fille aînée en la voyant en costume dans le rôle de la nounou légendaire. 

"Elle était plutôt repoussée en me voyant en Mary Poppins. Elle a dit : « Enlève cette vieille perruque de Mary Poppins. » Elle détestait, détestait, détestait ! Elle pleurait en me voyant dans la peau d'un personnage. Ils savent que vous n'êtes plus à eux dans ce moment-là et c'est déconcertant. Elle disait : « J'aime bien tes cheveux blonds. » Si triste !" a dit Emily. "Mais elle est plus âgée désormais, et je crois qu'elle commence à comprendre ce que [John Krasinski] et moi faisons comme métier. Je crois qu'elle comprend que je joue des rôles, que je suis dans un film, je crois. C'est sa normalité, alors que pourrait-elle connaître d'autre ?"

Jay Maidment/Disney Enterprises, Inc.

Par contre, la cadette d'Emily, Violet Krasinski, "s'en fiche totalement". 

"Elle est dans la phase « J'ai 2 ans ! Le monde est à moi ! »", a dit l'actrice en riant. "Mais Hazel voyait ma version. Elle a adoré ! Totalement ! Et elle a pleuré si fort quand [Mary] part à la fin. Elle déteste quand elle part à la fin. Elle est tellement triste quand elle part. Je me souviens avoir eu ce sentiment, enfant, quand Mary Poppins part à la fin. On fait son deuil pour elle. Elle est venue, elle a tout changé, elle a arrangé et guéri tout le monde... et elle s'en va."

Une des parties les plus amusantes dans le fait d'incarner Mary Poppins, c'est qu'elle est très "vaniteuse", a ajouté Emily.

photos
Photos de films : Le retour de Mary Poppins

Quand le réalisateur Rob Marshall a appelé pour engager Emily dans le rôle qui a rendu Julie Andrews célèbre, elle était à la fois "totalement ravie" mais aussi "emplie de trépidation" quant au fait de signer, "parce que c'est un personnage tellement légendaire, et elle a été jouée par quelqu'un de légendaire dans la version d'origine". 

"Je me disais : « Comment je vais faire ma propre version ? »" a dit Emily. "J'ai choisi de me plonger dans les livres. Il y avait sept autres livres écrits, et ça a été une énorme ressource pour moi, car elle est très différente dans les livres. Elle est très étrange, vaniteuse, un peu malpolie et drôle, tellement drôle. Pour moi, elle a bondi de la page. Ça a été un vrai tremplin..."

Pour Emily — et pour tous les concernés — il était important qu'elle s'approprie le rôle.

"J'ai un souvenir de Mary Poppins, bien sûr, l'ayant vu enfant, mais j'ai décidé de ne pas revoir le film d'origine avant de m'embarquer dans cette nouvelle version. Je crois que je ne voulais pas être... Personne ne veut me voir tenter d'imiter Julie Andrews. Personne n'y parviendrait !", a-t-elle ajouté. "Ça doit être chéri et préservé tel qu'elle l'avait incarné. Ceci est ma version d'elle." 

Le Retour de Mary Poppins est en salle depuis le 19 décembre.