Alfonso Ribeiro accuse les créateurs de Fortnite d'avoir plagié sa danse, "le Carlton"

Il attaque aussi les créateurs de NBA 2K en justice
par Elyse Dupre | Traduit par Françoise Sawyer | déc. 19, 2018 12:12Tags
Alfonso Ribeiro, Carlton Dance, DWTSAdam Taylor/ABC via Getty Images

Alfonso Ribeiro a intenté un procès à deux créateurs de jeux vidéo, les accusant d'avoir plagié la danse qu'il a inventée, "le Carlton", sans sa permission.

Selon CNN, l'acteur de 47 ans a déposé deux plaintes en justice lundi et a accusé Epic Games et Take-Two Interactive Software d'avoir profité injustement de son image et exploité "son expression créative protégée".

Epic Games est la société qui a créé Fortnite et Take-Two Interactive Software est celle de la série NBA 2K. Dans ces jeux, les joueurs peuvent choisir des danses, ou "emotes", ou même les acheter pour leurs personnages.

Selon CNN, Ribeiro, qui a inventé "le Carlton" lorsqu'il jouait dans Le Prince de Bel Air, affirme que sa danse apparaît dans le jeu Fortnite sous l'emote "Fresh" et dans NBA 2K sous le nom "So Fresh", des références directes au titre original de la série, The Fresh Prince of Bel Air.

Ribeiro demanderait à la justice d'empêcher ces sociétés d'utiliser, de vendre ou d'afficher cette danse. Il demande aussi des dommages et intérêts et exige que les deux sociétés arrêtent de profiter financièrement de cette danse. De plus, selon CNN, Ribeiro accuserait Epic Games d'avoir prétendu avoir passé un contrat publicitaire avec lui. Et il affirme avoir lancé la procédure pour faire de cette danse une marque déposée.

  

"Il est bien connu que l'image et la propriété intellectuelle de M. Ribeiro ont été utilisées sans son accord par Epic Games dans le jeu vidéo le plus populaire en ce moment au monde, Fortnite", a déclaré l'avocat de Ribeiro, David L. Hecht, à E! News dans un communiqué. "Epic a touché des sommes records de ses contenus téléchargeables dans le jeu, grâce à des emotes tels que « Fresh ». Pourtant, Epic n'a pas compensé ni même demandé la permission à M. Ribeiro d'utiliser son image et sa propriété intellectuelle mythique. "De ce fait, M. Ribeiro demande une part juste et raisonnable des profits touchés par Epic en utilisant sa propriété intellectuelle dans Fortnite et, de ce fait, demande à la cour que la société Epic cesse d'utiliser la danse créée par M. Ribeiro."

E! News a contacté Epic Games et Take-Two Interactive Software pour obtenir leurs commentaires.

Récemment interviewé par TMZ, Ribeiro a expliqué l'origine de la danse et a déclaré que c'était lui qui avait inventé ce mouvement pour la série des années 90. Il a ajouté : "Je l'ai volé à Courteney Cox et Eddie Murphy." 

"C'est un mélange de tout ça, avec ma petite touche personnelle", a-t-il déclaré, expliquant qu'il avait été inspiré par les mouvements de Cox dans le clip "Dancing in the Dark" de Bruce Springsteen et la "white man dance" (danse du Blanc) dans Eddie Murphy: Delirious. 

Mais l'avocat de Ribeiro a ajouté que le mot "voler" ne devrait pas être pris au sens propre du terme.

"À de nombreuses occasions, M. Ribeiro a parlé de ce qui lui avait inspiré cette danse. Dans cette interview, M. Ribeiro s'est servi du mot « voler » en plaisantant. Il n'a pas utilisé le mot « voler » dans son sens juridique", a expliqué Hecht. "M. Ribeiro décrit en détails, dans la même interview, comment il a créé la danse en combinant plusieurs idées et en y ajoutant « sa touche personnelle », mais Epic a plagié sa création image par image. Ribeiro (un danseur professionnel) a expliqué que c'était comme ça qu'il voyait les Blancs danser. Cela décrit une œuvre chorégraphique susceptible d'être protégée par des droits d'auteur. Il y a aussi ce qu'on appelle une œuvre dérivée. Une œuvre dérivée est protégée par un copyright si elle incorpore une partie ou l'intégralité d'une œuvre pré-existante et y ajoute de nouveaux éléments originaux."

Ribeiro n'est pas la seule personnalité à intenter un procès à ces créateurs de jeux. Russell Horning, plus connu sous le surnom de "Backpack Kid", a aussi attaqué Epic Games et Take-Two Interactive Software en justice pour avoir calqué sa danse sans sa permission dans les mêmes jeux. Rapper 2 Milly attaque aussi Epic Games en justice pour avoir détourné, utilisé et vendu le "Milly Rock" dans Fortnite.