EN EXCLUSIVITÉ

Sur le plateau de Captain Marvel avec Brie Larson : le parcours de 9 mois pour faire d'elle une puissante héroïne

E! News interroge l'actrice sur ce que ça fait d'être la première femme dans le rôle principal d'un film dans l'univers cinématographique Marvel
par Zach Johnson, Amanda Williams | Traduit par Helene Skantzikas | déc. 05, 2018 11:34Tags
Captain MarvelMarvel Studios

Si quiconque peut porter le poids du rôle d'un personnage de BD aussi légendaire et important que Captain Marvel, c'est bien Brie Larson. En mars, l'actrice oscarisée revêtira le costume de Carol Danvers, pilote de l'Air Force qui devient soldat intergalactique, et, ce faisant, sera la première femme à mener un film de l'univers cinématographique Marvel depuis son lancement en 2008. 

Il y a sept mois, E! News et d'autres médias ont visité le plateau de Captain Marvel aux Sony Studios à Los Angeles, où Larson a parlé à cœur ouvert du rôle de sa vie. "Je ne suis pas nerveuse, surtout parce que j'ai trouvé un moyen de rester concentrée. Et je trouve le personnage inspirant, et quand je me sens nerveuse ou quand j'ai peur, je peux me transformer en elle : « Non, je gère. » Et c'est vraiment génial", a dit la star de 29 ans. "J'ai la même admiration pour elle que beaucoup de fans, alors j'espère que ça se sentira dans le film."

photos
Comment les super-héros font pipi : les révélations de Jennifer Lawrence, Ryan Reynolds et bien d’autres

Même si Larson savait que les réalisateurs Anna Boden et Ryan Fleck avaient créé quelque chose d'unique pour le 21e volet dans l'univers cinématographique Marvel, elle a aussi accepté le fait qu'ils ne peuvent pas faire plaisir à tout le monde. "On ne sait pas ce qui va se passer. On ignore comment le film va être et comment il va être reçu. Inutile d'établir des attentes", a-t-elle dit. "Ce que je préfère, c'est la création du film, le reste, ce n'est pas entre mes mains... Alors autant surfer la vague." 

Marvel a poursuivi Larson durant des années, et elle était intriguée, mais incertaine de pouvoir signer un contrat sur plusieurs films. Au final, l'occasion d'incarner une héroïne multidimensionnelle au grand écran était trop séduisante. Son casting a été annoncé en juillet 2016, deux ans avant le tournage. "Au final, j'ai eu une rencontre avec Marvel, et ils m'ont dit qu'ils voulaient faire un grand film féministe", a dit Larson. "Je me souviens être rentrée chez moi et avoir pensé : « Je vais faire ça ? C'est tout ce que j'ai toujours voulu. »"

Marvel Studios

La représentation compte beaucoup pour Larson et Captain Marvel lui donnait l'occasion de soutenir cette cause dans un film grand public. "Je connais mes limites — je sais que je suis une fille blanche — et j'essaye de faire mon maximum dans le cadre de mon corps. En grandissant, j'ai remarqué que les films Marvel en particulier avaient beaucoup de signification. Ils disent beaucoup !" a expliqué Larson. "On peut s'amuser et profiter du film, mais on peut aussi en tirer des leçons philosophiques profondes. Cette combinaison est puissante. Donc l'idée, c'était de faire quelque chose qui était provocateur et divertissant, et qui serait vu dans le monde entier. C'est dingue. L'occasion s'est présentée et je me suis dit : « Je dois répondre à l'appel tout comme Carol le ferait. »" 

La distribution comprend des visages familiers comme Clark Gregg dans le rôle de Phil Coulson, Djimon Hinsou dans le rôle de Korath, Samuel L. Jackson dans le rôle de Nick Fury et Lee Pace dans le rôle de Ronan l'Accusateur ainsi que de nouveaux visages, comme Gemma Chan dans le rôle de Minn-Erva, Lashana Lynch dans le rôle de Maria Rambeau, Ben Mendelsohn dans le rôle de Talos, Algenis Pérez Soto dans le rôle de Att-Lass et Rune Temte dans le rôle de Bron-Char. Jude Law joue un commandant de la Starforce avec un passé mystérieux, et Annette Bening a un rôle que l'on ignore encore.

Quand Captain Marvel démarre dans les années 90, Carol a déjà ses pouvoirs. En revanche, elle ne se souvient pas comment elle les a obtenus ni d'où ils viennent. Comment est-elle arrivée sur Hala, la planète des Kree ? Et après s'être retrouvée sur la Terre, pourquoi lui semble-t-elle si familière ? Ces questions et bien d'autres trouveront des réponses quand le film sortira en salle le 6 mars 2019.

Marvel Studios

Maintenant que la première et la deuxième bande-annonce sont sorties, les fans ont eu un aperçu de ce qui rend Captain Marvel si puissante, et on ne parle pas de ses super-pouvoirs. "J'adore le fait qu'elle s'assume. Elle ne s'excuse pas de sa force... Elle n'essaye jamais de se réduire, et elle ne peut pas être quelqu'un d'autre, même si elle le voulait. Elle ne peut pas !", a-t-elle dit. "Elle ne peut pas être contenue, et je trouve ça magnifique." 

Que ça lui plaise ou non, Larson a reconnu que ce rôle ferait d'elle un modèle dans le monde entier, surtout pour les jeunes filles. "Ça fait peur de penser aux gens qui vont mettre leur attention sur moi", a-t-elle dit. "Je ne vais pas agir de façon super forte alors que je flippe en voyant combien les chiffres de mon Instagram ont augmenté depuis la sortie de Avengers: Infinity War [en avril]. Je me suis dit : « Oh mon Dieu ! » Je n'y avais pas pensé. Pourquoi les gens font attention à moi ? Je me sens vraiment pareille. Je me sens comme une personne, c'est donc étrange quand les gens de l'extérieur vous voient différemment alors que je me sens pareille. J'espère continuer à faire preuve d'intelligence et continuer à être moi-même et à apprendre. Je veux juste apprendre, vous savez ? Et j'espère que d'autres sur les réseaux sociaux m'enseigneront."

Étant donné que Captain Marvel est assurément le personnage le plus fort de l'univers Marvel — qui comprend des méchants comme Thanos (Josh Brolin) et des héros comme Thor (Chris Hemsworth) et Hulk (Mark Ruffalo) — Brie Larson a dû passer des mois à la salle de sport avant même le début du tournage. À la fin, elle soulevait près de 100 kilos en soulevés de terre et 180 kilos en hip thrusts. "Je me suis beaucoup entraînée en sachant que j'allais faire un film d'action et que j'allais devoir faire des cascades. Je ne savais pas lesquelles, mais je savais qu'avec ce genre de films, ça allait ressembler à un triathlon, et je voulais être prête", a-t-elle expliqué. "Je voulais être aussi préparée que possible pour ne pas ressentir de fatigue ou me blesser... De plus, le personnage de [Captain Marvel] est avant tout très fort. Je savais qu'à travers cette expérience, je me sentirais plus proche d'elle et que je la comprendrais."

Brie Larson a reconnu ceci : "Je ne savais pas ce qu'était la force. J'étais une introvertie avec de l'asthme avant le tournage, donc j'ai dû beaucoup travailler, et j'ai commencé à adorer ça. J'ai commencé à adorer la façon dont mon corps changeait et se transformait... C'était la première fois que j'avais l'impression que mon corps travaillait pour moi. Par le passé, je préférais qu'on ne parle jamais de mon corps. Je me sentais objectifiée ; je voulais juste être un cerveau, donc je ne m'intéressais qu'au fait de lire des livres et comprendre des mots, et tout ce qui concernait mon corps m'embarrassait. Mais ça a été l'occasion de prendre mon corps en main."

Marvel Studios

Mais ce n'est qu'après le début du tournage que Larson a appris qu'elle ne ferait pas la majorité des cascades. "Personne ne voulait me le dire. Ils disaient : « Je ne sais pas pourquoi elle fait ça, mais c'est cool. Peu importe. Laissez-la faire. » Et c'est arrivé comme ça", a-t-elle dit. "C'était plus par ignorance qu'autre chose, mais je trouve ça très valorisant."

Larson avait deux doublures cascades, Joanna Bennett et  Renae Moneymaker, qui l'ont "tant" aidée sur le plateau. Mais ne vous méprenez pas : Larson a passé neuf mois à se transformer en guerrière de la Starforce, dont trois mois à faire 4 heures et demie d'entraînement par jour. "Si je voyais ce film, ça signifierait beaucoup plus pour moi de savoir le type de dévouement et d'engagement impliqué et que ce n'est pas « Les filles sont fortes grâce aux effets visuels »", a dit Larson. "Les filles sont fortes, point !"