Melanie Brown, Brutally Honest

Quadrille Publishing

Mel B partage des détails très personnels de sa vie dans ses nouveaux mémoires, Brutally Honest.

Dans le livre, la star des Spice Girls de 43 ans parle de tout, de sa tentative de suicide à 39 ans à la drogue et au sentiment que lui donnait la cocaïne. Elle parle aussi de son divorce d'avec Stephen Belafonte dans le livre, partageant des histoires de leur relation houleuse.

Suite à la sortie de son livre mardi, Mel est allée sur Instagram pour fêter ça. "Je suis siiii excitée et émue et heureuse que mon livre soit enfin sorti waouh !!!" a écrit Mel en partie. "Il a fallu deux ans de travail, de sueur et BEAUCOUP de larmes pour l'écrire, ET 10 ans de souffrance que j'essaye encore de gérer." 

Regardons les histoires les plus choquantes des mémoires de Mel intitulées Brutally Honest :

Mel a fait une tentative de suicide à 39 ans : au début de ses mémoires, Mel écrit sur sa tentative de suicide avec un flacon d'aspirine à sa maison louée de Kensington à Londres le 11 décembre 2014. "Chaque cachet va dans ma bouche, et je me demande : « Tu es sûre ? » Et j'en prends un autre", écrit Mel. "Dix, vingt, cinquante. Cent. « Tu es sûre ? »"

"Ma vie était une imposture", a-t-elle continué. "Derrière les paillettes de la célébrité, je me sentais émotionnellement abattue, isolée de ma famille. Je me sentais laide et détestée par l'homme qui avait promis de m'aimer et me protéger, mon mari et manager, Stephen. Un homme qui, après dix ans de mariage, avait une bibliothèque de sex tapes qui pouvait — comme nous le savions tous les deux — détruire ma carrière et ma famille. 

Après avoir pensé à ses filles, Mel B a su qu'elle ne pourrait "jamais quitter mes filles". 

"En y repensant, quatre ans après, je sais que l'overdose était un appel à l'aide", dit Mel dans son livre. "Un cri primal venu d'une femme brisée." 

2. Elle n'est "pas fière d'avoir pris de la cocaïne" : "Après des années à m'accrocher à mon âme et à faire semblant que tout allait bien, à Londres, je me suis effondrée", écrit Mel. "Revenir dans le pays où j'étais née m'a fait réaliser combien ma vie était en bazar et à quel point j'étais loin de tout ce que j'aimais. J'étais si déprimée que des semaines après le début du tournage de The X Factor, j'ai commencé à prendre de la cocaïne pour me permettre de faire l'émission, de continuer de vivre avec Stephen, et c'était comme une claustrophobie névrosée et — pour des raisons plus profondes et plus sombres — pour me faire supporter l'encombrement émotionnel du fait d'être géographiquement si près de ma famille à Leeds et de mes sœurs Spice à Londres." 

"À plusieurs niveaux, je me sentais m'effondrer", continue Mel. "Je ne suis pas fière d'avoir pris de la cocaïne, mais je ne peux pas prétendre que ça ne m'a pas aidée de sniffer une ligne de poudre blanche en me levant le matin." 

Spice Girls, Paris

Tim Roney/Getty Images

3. Le prince Charles a écrit à Geri Halliwell une lettre quand elle a quitté les Spice Girls : "Geri [Halliwell] m'a dit des années plus tard que le Prince Charles lui avait écrit une lettre disant que le groupe ne serait plus jamais le même sans elle", écrit Mel dans ses mémoires. "Surtout pour notre équipe de managers, le cours d'une action de notre société de disques, EMI, a baissé de dix points quand Geri a quitté les Spice Girls."

4. Eddie Murphy fait désormais "partie intégrante" de la vie de leur fille, Angel : Mel et l'acteur Eddie Murphy, qui sont sortis ensemble en 2006, ont une fille nommée Angel. Mel écrit sur Eddie dans son livre en disant : "J'avais été véritablement, follement et profondément amoureuse d'Eddie. Puis, après avoir organisé notre mariage et après être tombée enceinte (quelque chose que je pensais qu'Eddie voulait beaucoup), j'ai été larguée de façon spectaculaire après l'avoir quitté quelques jours pour réfléchir à notre couple." 

"Eddie avait dit à un journaliste qu'on n'était plus ensemble et avait jeté un doute sur le fait d'être le père de notre enfant (il n'y a jamais eu aucun doute dans mon esprit, et Eddie fait désormais partie intégrante de la vie de notre fille Angel)", a ajouté Mel.

5. Elle a quitté Stephen avec seulement 936 $ sur son compte : "Quand j'ai quitté Stephen, je suis partie avec rien d'autre que 936 $ sur un compte en banque (le seul auquel j'avais accès), et des valises de vêtements, de livres et de jouets", écrit Mel. "Je m'en fichais. J'étais heureuse. Mes enfants étaient heureux. J'ai mis ma musique à fond (désolée pour les voisins) et j'ai dansé dans ma maison, qui était décorée dans un style Versace très exagéré, pas mon style du tout. Mais j'étais libre. Enfin, après dix ans, j'étais libre." 

Dans une interview avec DailyMailTV, Stephen a nié les allégations faites par Mel dans ses mémoires.

 

Brutally Honest est actuellement en vente.

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.