Stefano Gabbana, Domenico Dolce

Venturelli/WireImage

Suite à la controverse grandissante, le grand défilé de Dolce & Gabbana a été annulé. 

Selon plusieurs sources, le défilé de la maison de couture italienne qui devait être un "hommage à la Chine" et se dérouler à Shanghai mercredi a été annulé quelques heures avant l'événement. Selon CNN, le compte officiel de la marque sur Weibo a annoncé que le défilé a été annulé.

La nouvelle fait suite à la tempête médiatique contre le label et son cofondateur, Stefano Gabbana. En préparation du défilé, la marque avait diffusé trois épisodes d'une websérie sur les réseaux sociaux intitulée "Eating With Chopsticks" (manger avec des baguettes), dans lesquels un mannequin mangeait différents plats italiens, comme des spaghettis et une part de pizza avec des baguettes.

En arrière-plan, un narrateur offrait des instructions en chinois du genre : "N'essayez pas d'utiliser les baguettes comme des couteaux", selon CNN. Les vidéos auraient été retirées du compte Weibo de la marque mais sont encore disponibles sur leurs réseaux sociaux.

  

Les vidéos ont déclenché les foudres du public. Beaucoup de gens n'ont pas aimé la façon dont la culture chinoise était montrée et moquée. "Honte à cette marque", a commenté une personne.

Juste avant le défilé, des message privés sur Instagram supposément signés Stefano Gabbana ont refait surface. Dans ces messages, postés sur le compte Instagram Diet Prada de Michaela Tranova, Gabbana aurait défendu les vidéos et aurait écrit : "Mafia chinoise ignorante et puante."

"À partir de maintenant, dans toutes les interviews du monde entier, je dirai que le pays des [emojis de crottes] est la Chine", disait un autre message.

À l'heure où @dolcegabbana prépare son défilé qui se déroulera à Shanghai ce soir (19h30) et où tout Instagram s'apprête à s'émerveiller devant une "lettre d'amour" surdimensionnée à la Chine, on se demande s'ils se serviront de baguettes dans les coiffures, de boîtes à emporter comme sacs et de kimonos inadéquatement montrés comme des costumes. On verra bien. Pour l'instant, revenons sur cet échange entre Stefano et Dieter @michaelatranova (la chronologie est inversée sur ces photos). Apparemment, ils sont toujours en train de chercher des mannequins (plus de 200 filles asiatiques sont prévues)... Je ne les laisserais pas faire ce défilé si j'étais leur agent lol. Je me demande aussi ce que le gouvernement chinois pense du fait qu'on dise que ce pays est de la merde... surtout quand on sait à quel point ils sont stricts et épluchent même vos réseaux sociaux avant de vous accorder un visa de travail.

Gabbana a nié que ces messages venaient de lui et a insisté pour dire que des hackers avaient pris le contrôle de son compte dans un communiqué de presse, mardi. "Mon compte Instagram a été piraté. Mes avocats travaillent là-dessus", a-t-il écrit. "J'adore la Chine et la culture chinoise. Je suis désolé de ce qui s'est passé."

Un communiqué similaire a été posté sur l'Instagram de Dolce & Gabbana. "Notre compte Instagram a été piraté. Celui de Stefano Gabbana également. Nos avocats font une enquête. Nous sommes vraiment désolés de la gêne causée par ces messages, commentaires et textos non-autorisés. Nous n'avons que du respect pour la Chine et son peuple. Dolce & Gabbana."

En coulisses, l'agence de mannequins China Bentley Modeling a annoncé que 24 de leurs mannequins boycottaient le défilé après avoir été engagés pour monter sur le podium, selon WWD. Plusieurs mannequins ont aussi posté les photos du casting avec les mots "Pas moi" écrits dessus.

Les créateurs de mode ont émis un troisième communiqué de presse adressé au public mercredi et ont écrit : "Notre rêve était de venir à Shanghai pour faire un défilé en hommage à la Chine, montrant notre histoire et vision. Ce n'était pas un défilé de mode classique, mais quelque chose que nous avions créé avec amour et passion pour la Chine et tous les gens dans le monde qui aiment Dolce & Gabbana. Ce qui s'est passé aujourd'hui était très malheureux, non seulement pour nous, mais aussi pour les gens qui ont travaillé jours et nuits pour donner vie à cet événement. Du fond du cœur, nous aimerions exprimer notre gratitude à tous nos amis et invités. Domenico Dolce et Stefano Gabbana."

Ce n'est pas la première fois que la marque ou Gabbana soulève la controverse. En juin dernier, le créateur avait été vivement critiqué par les fans de Selena Gomez pour l'avoir qualifiée de "mocheté" sur les réseaux sociaux. 

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.