Vanessa Marcil renchérit sur ses allégations contre Brian Austin Green et Megan Fox

Elle avait affirmé que son ex-mari avait exclu leur fils de sa vie de famille avec Megan Fox
par Corinne Heller | Traduit par Helene Skantzikas | nov. 15, 2018 13:55Tags
photos
Megan Fox et Brian Austin Green : retour sur leur idylle
Instagram / Vanessa Marcil

"Kass n'a plus de chambre dans leur maison depuis cinq ans", a-t-elle écrit. "Il n'a jamais revu Megan et n'a jamais rencontré son plus jeune frère. Il n'a plus le droit de savoir où ils habitent. Il n'est pas invité à les voir pour les fêtes. Pas même pour la fête des pères. Ils ont jeté toute sa chambre et ils ont donné son chat sans que Kass ne le sache." 

Instagram / Vanessa Marcil

Green et Fox n'ont pas répondu publiquement aux allégations de Marcil. 

"Il a vu son père en passant dans des lieux publics, notamment au Mexique, où son père faisait une apparition publique pour de l'argent dans un hôtel. Son père a demandé à un photographe professionnel de l'hôtel de prendre une photo d'eux", a continué Marcil. "Il a été totalement exclu de sa vie de famille. Voir son père de temps en temps avec un photographe présent, ce n'est pas être dans leur vie. D'ailleurs, c'est même assez perturbant pour lui." 

Jonathan Leibson/Getty Images; Steve Granitz/WireImage; Paul Archuleta/FilmMagic

Elle a réitéré qu'elle n'avait jamais demandé la garde exclusive de Kassius, mais qu'elle avait 50 % à l'origine, et elle a affirmé que Green avait "renoncé à ses 50 % et ne voit Kass qu'en passant, et uniquement seul, sans sa femme et ses enfants." 

"Ils sont allés au même mariage, au même hôtel, à la même pièce de théâtre quelques fois, en passant, et ont fait quelques déjeuners d'une heure", a commenté Marcil. "C'est tout." 

"C'est douloureux pour nous de dire la vérité sur le père biologique de Kass", a continué l'actrice. "On l'a toujours aimé comme un meilleur ami durant l'enfance de Kass, et j'ai toujours cru et espéré le meilleur pour lui, et qu'il s'affirme et se défende. On doit renoncer à lui désormais pour que mon fils puisse guérir. Je crois aux miracles, alors on verra ce que l'avenir nous réserve." 

Instagram / Vanessa Marcil

"Tous ces gens avec le « mais je vois UNE photo de Kass avec [Green] » cette année... hum, combien de parents impliqués ne postent qu'une photo par an de leur enfant ?" 

"Ça", a répondu Marcil.