J.K. Rowling accuse son ex-assistante de l'avoir escroquée et d'avoir volé des jouets Harry Potter de valeur

L'auteure de Harry Potter accuse la femme d'avoir fait des achats non-autorisés avec sa carte de crédit et d'avoir volé des souvenirs de valeur.

par Corinne Heller | Traduit par Françoise Sawyer | nov. 09, 2018 11:10Tags
J.K. Rowling, JK RowlingChris Jackson/Getty Images

J.K. Rowling accuse son ex-assistante de lui avoir volé de l'argent liquide et des souvenirs de Harry Potter, mais aussi d'avoir utilisé le compte en banque de l'auteure pour dépenser des milliers de livres sterling en cadeaux. 

Cette ex-employée, Amanda Donaldson, nie les accusations portées contre elle par l'auteure, qui lui demande 24 000 £ de dédommagements, elle clame que Rowling "n'a rien perdu et n'a droit à aucun dommage et intérêt" de sa part, selon la BBC mercredi.

Dans ces documents, Rowling, 53 ans, déclare que Donaldson, 35 ans, a été licenciée en 2017 pour faute grave après avoir travaillé pour elle pendant trois ans. Elle affirme que Donaldson s'est servie d'une carte de crédit pour faire plus de 10 000 £ d'achats non-autorisés, dont 1 636 £ à Starbucks, 3 629 £ chez la marque de produits de beauté Molton Brown et 1 200 £ pour acheter deux chats, selon ce rapport.

Rowling affirme aussi dans sa plainte que Donaldson, qui contrôlait les demandes de souvenirs d'Harry Potter des fans, s'est servie de sa place privilégiée pour voler un Poudlard Express motorisé de 467 £, une collection de sorciers d'une valeur de 2 231 £ et une collection des Contes de Beedle le barde d'une valeur de 395 £. Rowling accuse aussi Donaldson de lui avoir volé 7 742 £ en devises étrangères dans son coffre-fort.

photos
Des retrouvailles Harry Potter à l’inauguration VIP du Chemin de Traverse au Monde magique d'Harry Potter

L'affaire sera jugée au tribunal l'an prochain.