Angelina Jolie

UNHCR/Santiago Escobar-Jaramillo

Beaucoup de gens connaissent le travail d'Angelina Jolie au cinéma, mais l'actrice se dévoue aussi corps et âme aux associations humanitaires.

Au fil des années, elle a promu des projets pour différentes causes, de l'écologie aux droits de la femme. Mais on notera surtout son soutien aux Nations Unies où elle a été nommée envoyée spéciale du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et où elle s'exprime au nom des gens qui ont fui leur pays en plein conflit. Elle s'est rendue au Pérou pour représenter les gens qui sont arrivés du Vénézuela et qui ont abandonné leurs foyers suite à la crise économique dévastatrice qui touche le pays.

L'actrice lauréate d'un Emmy a expliqué dans un communiqué de presse : "J'ai passé les deux derniers jours à Lima et à la frontière, à Tumbes, où des milliers de Vénézuéliens entrent chaque jour. Cette région est face à l'une des plus grandes migrations de masse de son histoire. Cette crise est d'autant plus choquante qu'elle était prévisible et évitable."

Jolie a rencontré certains de ces Vénézuéliens pour entendre leurs histoires et ce qu'ils ont vécu dans leur pays natal avant de migrer ailleurs dans l'espoir de trouver la liberté et de meilleures conditions de vie.

"Tous les Vénézuéliens que j'ai rencontrés ont qualifié la situation dans leur pays de désespérée... Aucun de ces Vénézuéliens que j'ai rencontrés ne demandaient la charité. Ils veulent avoir l'occasion de s'en sortir eux-mêmes", a déclaré la star de Maléfique. "Le message qui revenait constamment était : « On ne voulait pas partir, mais on a été forcés de partir. » Après avoir parlé avec tous ces gens, il est évident à mes yeux que ce mouvement n'est pas volontaire."

Dans son communiqué, elle décrit les changements dramatiques que ces réfugiés ont dû vivre depuis leur arrivée dans ce nouveau pays. Un homme, par exemple, qui était avocat au Vénézuela il y a encore quelques mois, travaille à présent dans une usine qui fabrique des T-shirts pour envoyer de l'argent à sa famille. "Comme dans presque toutes les crises de déplacement, ce sont les pays qui ont le moins de ressources qui doivent aider le plus. Je veux remercier les Péruviens pour leur générosité et leur endurance dans cette situation difficile", a écrit la maman de six enfants.

Jolie a ensuite fait le rapprochement entre la situation des réfugiés au Vénézuela et au Pérou et ce qui arrive dans le monde entier. Selon ce communiqué de presse, 68,5 millions de gens ont été déplacés dans le monde entier, une personne étant déplacée de force toutes les deux secondes par la persécution ou des conflits dans la zone où elle se trouve. Elle appelle tout le monde à s'impliquer dans cette crise mondiale en s'assurant que des systèmes soient mis en place pour ceux qui doivent affronter des situations pareilles. "Avant tout, où qu'on vive, il faut que les gouvernements fassent plus d'efforts pour gérer le conflit et l'insécurité qui créent ces réfugiés afin que les gens puissent retourner dans leur pays. D'après mon expérience, c'est exactement ce que veulent la grande majorité des réfugiés, ils veulent retourner chez eux", a insisté la star de 41 ans.

Son message arrive au moment où les gros titres parlent d'une caravane de milliers de réfugiés avançant vers les États-Unis, traversant actuellement le Mexique et déterminés à repartir à zéro dans un nouveau pays.

"J'ai été très touchée par la dignité et la force de ces réfugiés vénézuéliens que j'ai rencontrés au cours de ma visite, et par la chaleur et la générosité des Péruviens. Merci beaucoup de m'avoir accueillie dans votre magnifique pays. Tu causa es mi causa", a déclaré l'actrice en conclusion de son message.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.