Keira Knightley interdit à sa fille de voir certains films de Disney

"La Reine des Neiges est énorme et Vaiana est très bien", a dit l'actrice à Ellen DeGeneres

par Zach Johnson | Traduit par Helene Skantzikas | oct. 17, 2018 09:23Tags
Keira Knightley, The Ellen DeGeneres ShowMichael Rozman/Warner Bros.

Keira Knightley fait la tournée promotionelle pour son prochain film de Disney, Casse-Noisette et les quatre royaumes (en salles le 28 novembre). Mais comme l'actrice de 33 ans l'a révélé dans l'émission d'Ellen DeGeneres mardi, elle n'est pas fan de tous les films produits par le studio, en particulier s'il y a des princesses de Disney qui ne sont pas à la hauteur des ses valeurs féministes. 

Donc l'actrice a interdit à sa fille de trois ans, Edie Knightley Righton, de regarder certains films. Cendrillon, sorti en 1950, est "interdit", a dit Knightley, "parce qu'elle attend qu'un gars riche vienne la sauver. Non ! Il faut se sauver soi-même. Évidemment ! Et puis il y a un film qui m'énerve beaucoup, car j'aime bien le film, mais La Petite sirène [est interdit aussi]. Les chansons sont super, mais il ne faut pas renoncer à sa voix pour un homme. Franchement ! Mais le problème avec ce film, c'est que j'adore la petite sirène ! C'est pas facile, mais je tiens bon !" 

Tous les films de Disney ne sont pas interdits. Le Monde de Dory "est un favori à la maison", a dit Knightley à Ellen DeGeneres, qui a fait la voix de l'inoubliable poisson bleu. "La Reine des Neiges est énorme et Vaiana est très bien." 

"Il y en a des bons", a dit DeGeneres. "Mais surtout Dory.

photos
Personnages Disney animés contre personnages Disney en chair et en os

On imagine que Casse-Noisette et les quatre royaumes sera acceptable aussi. Knightley est la star du film dans le rôle de la Fée Dragée, et avec ses cheveux en barbe à papa, "j'ai l'air d'un gâteau psychotique, n'est-ce pas ?" 

Pour entrer dans son personnage, Knightley était couverte de paillettes de la tête aux pieds. "On l'a tourné il y a presque deux ans, et je crois qu'il y a toujours des paillettes chez moi. C'est impossible de s'en débarrasser complètement. C'est un désastre. Et j'en étais couverte pendant environ quatre mois quand on tournait le film", a-t-elle dit. "C'est un désastre. Je précise désormais dans mes contrats que je refuse de travailler avec des paillettes. Hors de question !"