Keira Knightley, Kate Middleton

Getty Images

Keira Knightley s'exprime après ses phrases choc à propos de Kate Middleton.

La semaine dernière, l'actrice de 33 ans a fait les gros titres pour la lettre adressée à sa fille Edie, 3 ans, fruit de son union avec James Righton, qui apparaît dans le nouveau livre de Scarlett Curtis intitulé Feminists Don't Wear Pink (And Other Lies) (Les féministes ne portent pas de rose et autres mensonges, ndlr). La missive de l'actrice, intitulée "The Weaker Sex" (Le sexe faible), évoque le comportement de la duchesse de Cambridge et son apparition suite à la naissance de la princesse Charlotte, la fille qu'elle a eue avec le Prince William en 2015. La star a comparé les actions de Kate Middleton aux siennes, suite à la naissance de sa fille Edie.

"Elle est sortie de l'hôpital sept heures plus tard toute maquillée et avec des talons hauts", écrit Keira Knightley, 33 ans. "Le visage que le monde veut voir. Cache. Cache notre douleur, nos corps coupés, nos seins qui fuient, nos hormones qui font rage. Aie l'air magnifique, aie l'air stylée, ne montre pas ton champ de bataille, Kate."

Sept heures après ton combat entre la vie et la mort, sept heures après que ton corps s'est ouvert en deux, et qu'un corps ensanglanté et hurlant en sorte. Ne montre rien. Ne dis rien", poursuit Keira. "Reste là avec ta fille à être prise en photos par une meute de photographes mâles. Ce truc, c'est facile. Ça arrive tous les jours. Quel est le problème ? Comme la mort, bande de cons, mais pas la peine de faire comme si c'était facile."

Keira a également décrit son expérience post-accouchement, quand ses proches sont venus lui rendre visite à l'hôpital, alors que l'actrice "portait une chemise d'hôpital et un pantalon en papier" et saignait encore des suites de l'accouchement.

"Mes seins sont exposés devant eux et je m'en fous", écrit-elle. "Ta vie, c'est la mienne. Tu as besoin de moi. Je suis là. Qu'ils aillent se faire voir avec leurs yeux qui m'observent, leurs visages embarrassés par ma semi-nudité animale. C'est ça la maternité douce ?"

La star anglaise a répondu aux accusations selon lesquelles elle aurait ridiculisé Kate Middleton, lors de l'avant-première de son nouveau film, Colette, au BFI London Festival 2018, jeudi.

"C'est intéressant de noter qu'une partie des médias a, je ne dirais pas volontairement, mais a déformé ce que je voulais dire et ce que j'ai dit", a exprimé Keira via la Press Association. "Je voudrais suggérer à ces médias de relire l'intégralité de mon essai et de ne pas se contenter d'en prendre un bout, car les commentaires que j'ai faits tournent complètement autour de notre culture qui empêche les femmes de dire leurs vérités et nous forcent à nous cacher et je n'ai ridiculisé absolument personne, bien au contraire."

Keira a ajouté : "Donc, je voudrais dire à tout le monde qu'il y a un merveilleux livre en ce moment intitulé Feminists Don't Wear Pink (And Other Lies) et si vous voulez tout savoir, je vous suggère de lire l'essai et tous les autres essais du livre, et ce qui est merveilleux, c'est que tous les bénéfices iront à Girl Up, une extraordinaire fondation des Nations-Unies qui donne de l'argent à des organisations qui soutiennent l'éducation des filles, leur sécurité et leur leadership dans les pays en voie de développement."

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.