Keira Knightley

BACKGRID

La vie d'une actrice hollywoodienne n'est pas toujours très glamour.

Bien que les tapis rouges soient fantastiques et que les soirées de gala soient extraordinaires, vivre avec les pressions de la célébrité n'est pas facile.

Keira Knightleya trouvé le succès hollywoodien au début de sa carrière grâce à des films comme Joue-la comme Beckham, la saga Pirates des Caraïbes ou encore Love Actually, mais derrière les caméras, l'actrice avait du mal à gérer.

"Cette série de succès était absolument folle. C'est incroyable d'y repenser maintenant. De l'extérieur, vous vous dites : « Wouah, c'était un succès après l'autre ! » Mais à l'intérieur, tout ce que vous entendez, c'est les critiques, en fait. Et je savais très bien que je ne savais pas ce que je faisais", a-t-elle expliqué dans le podcast Awards Chatter du Hollywood Reporter. "Je ne connaissais pas mon métier, je ne savais pas jouer. Je savais qu'il y avait quelque chose qui marchait des fois, mais je ne savais pas le capturer."

Et d'ajouter : "Vous obtenez toutes ces nominations pour toutes ces choses, mais dans la presse, quand je donnais des interviews, les gens me lançaient toujours : « Tout le monde pense que vous êtes nulle », ou que je ne pensais qu'à mon apparence, ou que je ne voyais que les côtés négatifs de ma personnalité. Encore une fois, je n'avais que 19 ans et je n'entendais que les choses négatives."

Au cours de cette conversation à cœur ouvert, Keira a admis qu'elle avait fait une dépression à 22 ans. On lui a ensuite diagnostiqué un trouble de stress post-traumatique qui l'a poussée à prendre une année sabbatique.

"J'ai suivi une thérapie et [le psy] m'a dit : « C'est incroyable, normalement, dans mon cabinet, je reçois des gens qui pensent qu'on parle sur eux, qui pensent qu'on les suit, et ce n'est pas le cas »", s'est rappelée l'actrice. "Vous êtes la première personne à qui ça arrive vraiment !"

Aujourd'hui, l'actrice hollywoodienne regarde l'avenir avec exaltation, surtout avec son prochain film, Casse-noisette et les quatre royaumes, le 28 novembre dans les salles françaises.

Et en évoluant sous l'œil du public, Keira a appris à vivre une vie plus heureuse et plus saine.

"Je dirais que la chose dont je suis surtout fière, c'est d'avoir appris les ficelles de mon métier. Je l'ai fait de façon très publique, mais j'ai appris mon métier et maintenant, vous pouvez me lancer tout ce que vous voulez à la figure, je peux le faire", a-t-elle expliqué. "Je veux m'améliorer et je ne dis pas que je n'ai pas encore du chemin à faire, je veux continuer d'apprendre et de repousser mes limites, mais je suis arrivée à un niveau de ma carrière où je me sens assez à l'aise dans ce que je fais."

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.