Imaginez la surprise de Gisele Bündchen quand, au bout de deux mois de relation avec Tom Brady, il lui a appris que son ex-petite amie, Bridget Moynahan, avec laquelle il était depuis deux ans, attendait un bébé.

Dans Lessons, le livre de mémoires qu'elle vient de sortir, la top-modèle brésilienne se souvient du jour où celui qui est désormais son époux lui a appris l'incroyable nouvelle, et révèle que ça n'a fait que les rendre plus forts.

Mais avant tout, Gisele dédie son livre à ses enfants, Jack Moynahan, 11 ans, Benjamin Brady, 8 ans, et Vivian Brady, 5 ans, en écrivant : "Merci de votre amour, d'être la lumière de ma vie, d'être des professeurs incroyables et de me permettre de m'aventurer sur de nouvelles routes, et de découvrir des significations plus profondes et de me sentir plus utile. Vous m'inspirez chaque jour à faire tout mon possible pour rendre le monde meilleur."

Dans le chapitre intitulé "Connais-toi toi-même", Gisele se souvient de son premier rendez-vous arrangé avec le quarterback, en décembre 2006. "J'ai vite appris que c'était un battant dans sa discipline, le foot US. Ce qui m'a surprise, et ce qui m'a fait craquer avec le temps, c'est sa gentillesse, sa délicatesse et sa douceur. Tom était et est toujours quelqu'un de solide. Il était aussi proche de ses parents et de ses sœurs que je le suis des miens, et je voyais qu'il était très aimant et partageait de solides valeurs familiales. J'ai compris très vite qu'il ferait un excellent père de famille." À l'époque, leurs deux carrières étaient "au top", ce qui a encore plus rapproché le couple. "Il m'avait expliqué que son but était de jouer encore 10 ans avant de prendre sa retraite, et de fonder ensuite une famille", écrit la top-modèle. Comme Giselle avait 26 ans à l'époque: "Ça semblait être un super projet, et je trouvais aussi qu'il y avait tant de choses que je voulais accomplir dans ma carrière."

"Mais la vie se déroule de manière imprévisible", ajoute Gisele. "Le changement est la seule constante."

Tom Brady, Kids, Vivian, Benjamin, John, Gisele Bundchen

Instagram

En faisant référence à Bridget Moynahan comme "l'ex-petite amie" de Tom (sans prononcer son nom), le mannequin de 38 ans évoque la manière dont le grand sportif a annoncé la grossesse de l'actrice à Gisele. "Le lendemain, l'info était partout, et j'ai eu l'impression que mon monde s'était effondré. Inutile de vous dire que ce fut une période difficile. Mais c'est aussi une époque qui a apporté beaucoup de maturité." Plus tard cette année-là, en août 2007, Jack est enfin arrivé "ce qui m'a fait ouvrir mon cœur encore plus grand que je ne l'imaginais".

Gisele surnomme Jack "son enfant bonus" et note que son beau-fils "est un immense cadeau et une bénédiction" dans sa vie. "En fait, je trouve que c'est grâce à Jack que nous avons grandi à tous points de vue beaucoup plus vite. Nous avons tous les deux décidé que Jack devrait avoir des frères et sœurs plus proches de son âge, et pas 10 ans plus jeunes. Avec Jack dans notre vie, nos priorités ont commencé à changer. Je voulais être présente pour Jack et Tom, et tout faire pour créer de la stabilité dans leur vie, et les aider à être très proches. Tom, en particulier, a eu besoin de mon soutien pendant cette période, et à chaque fois que j'ai l'opportunité d'aider quelqu'un, surtout si c'est quelqu'un que j'aime, je suis là... On a décidé de fonder une famille sur le tard. Quelques années plus tard, on était mariés, je suis tombée enceinte, et très vite on était occupés à agrandir notre famille entre la Nouvelle-Angleterre et Los Angeles."

La décision de vivre sur les deux côtes des États-Unis a été prise "pour qu'on soit avec Jack plus régulièrement", poursuit Gisele. "Mais au début de l'été, notre famille était de retour à Boston, juste à temps pour le stage de préparation."

Tom Brady, Kids, Benjamin, Vivian, John, Gisele Bundchen

Instagram

Bien qu'elle aide à élever Jack depuis son plus jeune âge, s'occuper de deux enfants en bas âge a nécessité un temps d'adaptation. "Un nouveau mariage, un nouveau bébé, une nouvelle vie en Nouvelle-Angleterre, ça a été une sacrée transition pour moi. Je ne connaissais personne à Boston, et y vivre a rendu mon travail plus difficile, mais j'étais amoureuse de Tom et je voulais que notre mariage réussisse. Alors ce pourquoi j'avais tellement travaillé, ce que je faisais depuis l'âge de 14 ans, a dû passer au second-plan", écrit le mannequin. Remarquant que "la transition n'avait pas été si facile", elle s'est sentie "en conflit", "déprimée" et "dépassée" parfois, même si elle donnait l'impression d'être forte. "J'ai senti l'immense poids de la responsabilité d'être mère."

Mais avant même que Gisele et Tom ne se marient, la top-modèle précise : "On a beaucoup parlé de la façon dont on voulait que notre relation se développe, et j'ai expliqué que je voulais une relation interdépendante, et pas co-dépendante. Le mariage, selon moi, ce sont deux personnes qui marchent côte à côte, qui grandissent individuellement et ensemble, qui n'abandonnent jamais qui elles sont profondément, ou leurs rêves, pour faire plaisir ou apaiser leur partenaire. Je voulais quelqu'un qui m'accepte entièrement pour ce que je suis, quelqu'un qui m'inspire et me pousse à donner le meilleur de moi-même. Je voulais faire de même pour mon mari." Et surtout, Gisele voulait être sûre qu'il voie les enfants comme une priorité. "J'ai toujours rêvé d'avoir une famille, et quand ce rêve est devenu réalité, mes enfants sont tout naturellement devenus ma priorité."

Gisele Bündchen, Son, Daughter, Vivian, Benjamin, Mothers Day 2017

Instagram

Si les choses étaient délicates avec Bridget, Gisele a continué à se concentrer sur les besoins de Jack. "Je veux avoir la meilleure relation possible avec Tom, Jack et nos enfants", poursuit-elle. "J'ai l'instinct de nidification et je suis aussi une pacificatrice qui aime arranger les choses, les rendre plus faciles et plus harmonieuses pour les gens que j'aime." Jack "est le plus responsable" des trois enfants, et il a "un bon équilibre entre son côté masculin et son côté féminin. Il est très concentré, il adore jouer au football, et a dit une fois à son père qu'il voulait rejoindre la fac du Michigan, là où Tom a étudié", écrit-elle après avoir souligné la fierté de Tom. "Comme son père, il est aussi bon, sensible et généreux."

Avec son approche prudente de la maternité, Gisele précise qu'elle a beaucoup travaillé pour s'assurer que "Jack et Benny soient en harmonie avec leur côté « sensible » et intuitif." La top-modèle se trouve "chanceuse" d'être leur maman, ce qui explique qu'elle refuse souvent des propositions de mannequinat. "Soit Tom a un match important, soit Benny a une pièce de théâtre à l'école, soit Jack est avec nous ce week-end-là, soit Vivi a un mauvais rhume. Pour une raison ou pour une autre, ça ne fonctionne pas toujours avec l'emploi du temps... Ma famille est ma priorité."

Pour en apprendre davantage sur Gisele, lisez donc son livre Lessons: My Path to a Meaningful Life, disponible dès maintenant.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.