Chris Hemsworth

Photographer - DAVID BAILEY for GQ Australia

Même en tant que célébrité, Chris Hemsworth connaît bien les aléas de la vie. 

Une des questions qu'il se pose, c'est si oui ou non sa carrière a souffert quand il est devenu papa. L'Australien a dit à GQ Australia"Je me demande parfois si nous [avec sa femme Elsa Pataky] ne nous étions pas rencontrés, où en serait ma carrière. Ai-je pris des décisions en me basant là-dessus ? En quoi ça m'a influencé ?" 

Il continue : "Il y a des fois où j'ai pensé : «Parce qu'avoir des enfants est plus important pour moi, certains de mes rôles en ont souffert.»" 

L'acteur ne regrette en rien d'avoir une famille, mais il est "conscient" des sacrifices qu'il a fait pour ses trois enfants, Sasha, India Rose et Tristan. "Il y a certains films où j'aurais pu mettre plus d'énergie, mais je me disais : «Non, je préfère être avec mes enfants.»" 

Avec ça en tête, Chris en est arrivé à accepter son désir de travailler et d'être un bon papa. 

Chris Hemsworth

Photographer - DAVID BAILEY for GQ Australia

Il dit : "Ça ne peut pas être une aventure vraiment individuelle et égoïste, mais il faut quand même s'occuper des siens." 

Prendre soin de sa famille signifie aussi élever des enfants qui sont reconnaissants de la vie qu'ils ont, ce qui peut être un défi quand on est un acteur prestigieux. "Ça me dégoûte", a dit Chris au sujet de sa réussite financière. "Je ne veux pas qu'ils se sentent privilégiés." 

Il explique : "Le fait qu'on ait de l'argent et que leurs parents soient célèbres, et que cela leur donne le sentiment d'être spéciaux, cela me fait peur, car on a grandi sans argent." 

Le dévouement de Hemsworth envers son rôle de père présent et aimant est évident dans les moments rares mais adorables qu'il partage de lui jouant avec ses enfants sur les réseaux sociaux. Et même s'il promet de ne pas céder à "l'exploitation" des enfants de célébrités, il aime bien partager un aperçu authentique de sa vie quotidienne. 

Pour lire l'interview intégrale, ne ratez pas le numéro de novembre, qui sort en kiosques le 8 octobre.

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.