Padma Lakshmi

Pat Greenhouse/The Boston Globe via Getty Images

Padma Lakshmi s'exprime à propos du viol qu'elle a subi quand elle était adolescente. 

En référence aux récentes accusations à l'encontre de Brett Kavanaugh, le candidat républicain à la Cour suprême des États-Unis, qui nie avoir agressé sexuellement deux femmes, la présentatrice de l'émission Top Chef américaine s'est dans un premier temps exprimée sur la Toile via le hashtag #WhyIDidntReport, sur Twitter. Les femmes du monde entier ont ainsi pu expliquer pourquoi elles n'ont pas contacté la police après leur agression sexuelle. 

Lakshmi s'est joint à la discussion et a révélé avoir été violée une première fois à 7 ans, puis une seconde fois à 16 ans. Dans une tribune pour le New York Times, la star est revenue sur son agression sexuelle et a expliqué pourquoi elle ne l'avait pas tout de suite déclarée.

Comme Lakshmi l'écrit, elle avait 16 ans quand elle a commencé à sortir avec un jeune étudiant de 23 ans qui travaillait au même centre commercial qu'elle. "Quand on sortait ensemble, il garait sa voiture devant chez moi, avant d'entrer s'asseoir sur le canapé et parler avec ma mère. Il ne m'a jamais ramenée tard à la maison quand il y avait école. Nous avions des relations intimes, mais il savait que j'étais vierge et que j'ignorais quand je me sentirais prête à avoir une relation sexuelle."

Puis la star a dévoilé avoir été violée le soir du réveillon, il y a plus de 30 ans. Après s'être rendue à quelques soirées avec lui, Lakshmi s'est souvenue s'être endormie chez son petit ami. "La première chose dont je me souvienne ensuite, c'est de me réveiller avec une douleur aigüe comme une lame de couteau entre les jambes. Il était sur moi. Je lui ai demandé : « Qu'est-ce que tu fais ? » Et lui : « Ça ne fera mal qu'un petit moment. »"

Aux gens qui disent : "Pourquoi ne l'a-t-il/elle pas déclaré ?" Quand quelque chose d'aussi horrible vous arrive, ça prend du temps à digérer. Dans notre culture où l'on blâme la victime, il faut beaucoup de courage pour se faire connaître. La victime est traitée comme le coupable.

Padma Lakshmi

Inez & Vinoodh

L'homme aurait alors ajouté : "Je me suis dit que ça te ferait moins mal si tu étais endormie." Choquée, Lakshmi a reconnu ne pas avoir raconté ce qui s'était passé et a fini par croire que c'était sa faute. Elle a fait remarquer qu'à cette époque, on ne parlait pas encore de viol par une connaissance. Elle ne voyait pas ça comme un viol ou une relation sexuelle dans sa tête et a continué à dire à ses petits amis après qu'elle était vierge. "Émotionnellement, je l'étais", a-t-elle noté. 

En réponse à un tweet de Donald Trump, selon lequel le Dr Christine Blasey Ford aurait porté plainte contre Kavanaugh auprès des autorités si sa supposée agression était "aussi horrible qu'elle le dit", Lakshmi a écrit : "Je comprends que ces deux femmes aient décidé de garder cette information pour elles pendant autant d'années, sans impliquer la police."

La star a ajouté qu'à l'âge de 7 ans, elle avait été envoyée en Inde pour vivre avec ses grands-parents pendant un an, après qu'elle eut annoncé à sa mère et à son beau-père qu'un membre de la famille l'avait touchée de façon inappropriée et avait placé sa petite main sur son pénis. "La leçon a été : si tu parles, tu seras mise à l'écart."

Lakshmi a poursuivi dans son article : "Certains disent qu'un homme ne devrait pas payer le prix pour un acte commis quand il était adolescent. Mais la femme paie le prix pour le reste de sa vie, ainsi que les gens qui l'aiment. Je n'ai rien à gagner à parler de ça. Mais on a beaucoup à perdre si dire la vérité à propos d'une agression sexuelle est limité dans le temps et si on suit les codes de silence qui ont permis à des hommes de faire du mal à des femmes en toute impunité pendant des générations."

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.