Woody Allen, Soon-Yi Previn

Jamie McCarthy/Getty Images

Soon-Yi Previn, la femme de Woody Allen et fille adoptive de Mia Farrowet André Previn, brise son silence par rapport aux scandales et aux rumeurs entourant sa famille.

Dans un long portrait dans le magazine New York, Soon-Yi évoque son enfance et sa relation précaire avec sa mère. "Je n'arrive pas à me rappeler de souvenirs plaisants", a-t-elle avoué à Daphne Merkin de New York

Soon-Yi a d'abord rencontré Woody Allen via Mia Farrow. Le réalisateur et l'actrice étaient en couple quand Soon-Yi était plus jeune. Ce n'est que plus tard que la relation amoureuse entre Soon-Yi Previn et Woody Allen a créé une plus grande dissension entre Soon-Yi et sa mère, surtout après que celle-ci a découvert des photos de sa fille nue chez Woody Allen. "Je suis une paria", a-t-elle dit au cours de l'interview.

Tout au long du portrait, Soon-Yi a parlé en toute franchise de Mia Farrow, en dressant d'elle un portrait peu flatteur. Soon-Yi a insisté sur le fait que sa relation avec Woody Allen n'était pas une revanche sur sa mère qui l'aurait élevée dans un environnement abusif, selon elle. "Je n'ai pas ressenti le besoin de lui écrire une lettre pour me venger, ou rendre la pareille à Mia, rien de tout ça", a-t-elle déclaré au magazine.

Le portrait de Soon-Yi est fait de commentaires très directs avec un travail d'introspection sur son passé et son présent. Voici les cinq plus grosses révélations de l'article.

1. Avant d'être adoptée par Mia Farrow, elle a grandi dans un milieu très pauvre : Soon-Yi est née à Seoul, en Corée du Sud, et a connu une enfance difficile dès le début. "Je me suis battue pour ma survie dès mon plus jeune âge", a-t-elle reconnu.

Quand elle était jeune, Soon-Yi "a décidé un jour de s'enfuir". Elle décrit cette expérience solitaire ainsi : "Je traînais dans les rues, à chercher de la nourriture dans les poubelles. Et j'ai mangé un savon. Le goût était horrible. Je ne me souviens plus du goût tellement c'était dégoûtant."

Une femme l'a nourrie avant de la remettre à la police, qui l'a envoyée dans un orphelinat. Après avoir été envoyée dans un second orphelinat, Soon-Yi a fini par être adoptée par Mia Farrow. Malgré cela, dès le début, la jeune fille s'est sentie mal à l'aise. Elle a déclaré au magazine New York : "Il y avait beaucoup d'excitation et de battage autour d'elle. Elle est venue vers moi et elle m'a prise dans ses bras pour me faire un câlin. Je me tenais là très raide en pensant : « Qui est cette femme, et est-ce qu'elle peut me lâcher ? » Elle n'avait pas l'air authentique ou sincère."

2. Soon-Yi décrit son enfance comme abusive physiquement et psychologiquement : dans l'article, Soon-Yi a laissé entendre qu'elle devait se débrouiller toute seule et qu'elle se sentait tout le temps comme une paria. "Dès le départ, Mia n'a jamais eu un comportement maternel avec moi",  a-t-elle lâché.

Elle se souvient de Mia Farrow la réprimandant, en lui laissant entendre qu'elle allait l'envoyer dans "un asile". Soon-Yi avance même que sa mère adoptive la traitait d'"idiote", d'"imbécile" et l'avait même tenue "par [mes] pieds , pour que le sang aille dans [ma] tête".

Soon-Yi explique qu'elle était comme une "domestique" en grandissant. "Dans le Connecticut, Lark faisait la cuisine, et on nettoyait les salles de bain, on rangeait la vaisselle propre et on balayait. Quand Woody a commencé à venir dans le Connecticut, je repassais les draps de Mia", ajoute-t-elle.

La jeune femme décrit les méthodes d'éducation de sa mère comme une "démoralisation totale".

Woody Allen, Soon-Yi Previn

ALBERTO PIZZOLI/AFP/Getty Images

3. La première fois qu'elle a rencontré Woody Allen, elle l'a détesté : ce ne fut pas le coup de foudre pour le couple qui est marié depuis plus de 20 ans maintenant. Au contraire, Soon-Yi lui en a voulu dès le départ. Il aura fallu des années et de nombreux matches de basket pour qu'ils finissent par se rapprocher. 

Woody Allen et Soon-Yi se sont rencontrés quand elle avait 10 ans et qu'il sortait avec Mia Farrow. "Je le détestais parce qu'il était avec ma mère, et je ne comprenais pas comment quelqu'un pouvait être en couple avec une personne aussi horrible et méchante. Je pensais qu'il devait être pareil", reconnaît-elle.

La répulsion est encore montée d'un cran quand il a suggéré à sa mère que Soon-Yi voie un psy pour lutter contre sa timidité. Apparemment, cela revient parfois sur le tapis dans leur couple actuel. Woody Allen l'a décrivait ainsi : "Tu me regardes toujours comme si tu allais me sauter dessus cachée derrière un placard avec un couteau."

Leur relation s'est améliorée quand elle a commencé à l'accompagner aux matches de basket des Knicks de New York, pour briser son côté introverti. C'est devenu alors plus sexuel entre eux, quand elle a débuté la fac. Cela coïncide avec les accusations de Dylan à l'encontre de son père. Soon-Yi déclare : "On n'est devenus un vrai couple que lorsqu'on a été critiqués à cause des accusations d'attouchements."

D'après Soon-Yi, sa relation avec Woody Allen était l'exact contraire de celle avec sa mère, c'est pourquoi elle est tombée amoureuse de son beau-père. "Mia n'a jamais été bonne avec moi, jamais courtoise. Et là, j'avais la chance d'être l'objet de l'affection de quelqu'un qui était gentil avec moi, alors évidemment, j'étais emballée et j'ai foncé", poursuit-elle. "Ce n'est pas moi qui suis allée vers Woody. Comment aurais-je osé ? Il m'a couru après. C'est pourquoi la relation a marché : je me suis sentie valorisée. C'est assez flatteur pour moi. C'est généralement quelqu'un d'assez modeste, et il a sauté le pas."

Soon-Yi ajoute : "Dès le premier baiser, j'ai craqué et je l'ai aimé."

Woody Allen, Soon-Yi Previn

Jamie McCarthy/WireImage

4. Soon-Yi n'a jamais voulu avoir ses propres enfants : Woody Allen et elle ont adopté deux enfants : Bechet (19 ans) et Manzie (18 ans), mais Soon-Yi n'a jamais été attirée par l'idée de grossesse. "J'aurais pu concevoir des enfants, mais ça ne m'a jamais intéressée", explique-t-elle. "Je trouve que c'est le summum de la vanité et quelque chose de très égocentrique. Je n'ai pas besoin d'enfants qui me ressemblent ou qui ressemblent à Woody et à moi. En quoi notre ADN est si spécial ? Pourquoi continuer à procréer alors qu'il y a tellement d'enfants dans le monde qui ont besoin d'un foyer ?"

Soon-Yi s'est inspirée de son enfance pour être parent, mais ça n'a pas été facile. Elle précise au magazine New York : "Je me suis dit : « Oh, mon Dieu, elle dépend de moi pour tout ! Et tout d'un coup, j'ai paniqué. Mais avec Mia, j'étais responsable des plus jeunes, et j'avais fait beaucoup de baby-sitting, donc je savais très bien quoi faire."

5. Woody Allen et elle n'ont jamais passé une nuit séparés depuis qu'ils sont mariés : d'après l'article, Soon-Yi et Woody Allen sont comme des siamois. Elle décrit leur quotidien ainsi : "On prend le petit-déjeuner ensemble, on mange tous nos repas ensemble et on n'a jamais dormi séparés depuis qu'on est mariés, puis je fais mes exercices, soit du Pilates, soit avec mon coach, soit sur un tapis roulant. Je fais aussi du yoga. Je lis le New York Times et je souligne des articles pour que Woody les lise. Puis, on déjeune, et l'après-midi, je vois une amie, je vais au musée, je fais des courses ou un truc dans le genre."

Soon-Yi remercie Woody Allen de lui permettre de mener une vie qu'elle n'aurait peut-être pas connue à cause de son enfance : "Il m'a offert tout un monde, un monde auquel je n'aurais pas forcément eu accès."

En janvier, Dylan Farrow, la fille de Woody Allen et Mia Farrow, a continué d'accuser son père de l'avoir agressée sexuellement à 7 ans. Les allégations sont réapparues en 2014. À l'époque, l'intéressé avait répondu qu'il n'avait pas "agressé sexuellement Dylan" dans une lettre adressée au New York Times. Dans son interview, Soon-Yi trouve ces accusations envers son mari "très dérangeantes et très injustes".

Le réalisateur a été blanchi des allégations d'agressions sexuelles et estime que Mia Farrow a "poussé" Dylan à l'accuser de lui avoir fait des attouchements, ce à quoi Dylan a répondu en janvier : "Il ment, et il ment depuis si longtemps."

Depuis la publication du portrait dans le New York, Dylan et Ronan Farrow l'ont dénoncé. Les deux reprochent à Daphne Merkin son amitié avec Woody Allen, ce que la journaliste aborde dans l'article. Dans un tweet, Dylan explique que l'histoire contient "de drôles d'inventions à propos de ma mère, en oubliant de préciser qu'un juge a trouvé des causes probables d'abus de la part de Woody Allen".

Et Dylan d'ajouter : "Grâce à ma mère, j'ai grandi dans un merveilleux foyer, rempli d'amour, qu'elle a créé."

Ronan, un des journalistes principaux du mouvement #MeToo qui a fait tomber certains des plus gros magnats d'Hollywood, a fait part des mêmes sentiments dans son communiqué : "Je suis ce que je suis entièrement grâce à Mia Farrow. C'est une mère dévouée qui a vécu l'enfer pour sa famille, tout en créant un environnement plein d'amour pour nous."

Et Ronan de conclure : "Les rescapés d'abus sexuels méritent mieux."

New York a également publié un communiqué, envoyé à E! News. Un porte-parole du magazine nous a écrit : "Il s'agit d'un article sur Soon-Yi Previn, qui met en avant son point de vue concernant ce qui s'est passé dans sa famille. Nous pensons qu'elle mérite d'être entendue. La relation de Daphne Merkin avec Woody Allen est communiquée et fait partie de l'article, ainsi que la raison pour laquelle Soon-Yi a choisi de s'exprimer maintenant. Nous espérons que les gens se feront leur propre opinion."

E! News a tenté de joindre le porte-parole de Mia Farrow pour avoir sa réaction.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.