Barack Obama

Kevin Sullivan/Digital First Media/Orange County Register via Getty Images

Samedi, Barack Obama, l'ancien président américain, est apparu lors d'un meeting dans le comté d'Orange, en Californie, et s'est rappelé la fois où il s'est fait évincer de Disneyland, après avoir fumé sur une attraction.

L'ancien chef de l'État a expliqué être allé deux fois au royaume de Mickey dans sa vie. La première fois, ce fut quand il avait 11 ans. Ayant grandi à Hawaï, ce séjour fut le premier du président "sur le continent". Barack Obama était accompagné de sa grand-mère, de sa mère et de sa petite sœur. Si la famille a fait plusieurs arrêts dans différents états, le 44e président des États-Unis a estimé que Disneyland était "le grand moment" du voyage.

"Quand j'y suis allé, j'ai fait Bare Necessity, le [grand huit] Small World et Matterhorn", s'est-il souvenu, comme on peut le voir dans une vidéo prise par CBS News. "Bref, c'était de la bombe."

La deuxième fois, c'était lorsqu'il était à la fac, et il s'est passé pas mal de choses. Barack Obama avait décidé de s'octroyer une pause pendant ses études à Occidental College pour assister à un concert de Kool & the Gang dans le parc d'attractions. Après le concert, ses amis et lui sont montés à bord des gondoles, mais ce n'était pas pour l'attraction. 

"J'ai honte de dire ça, alors bouchez vos oreilles, jeunes gens", a-t-il ajouté. "Mais quelques-uns d'entre nous fumions sur les gondoles." 

Suite à la réaction du public après cette confession, Barack Obama a immédiatement précisé : "Non, non. C'était des cigarettes", avant d'avouer que c'était "terriblement mal".

En parlant à Anaheim, en Californie, Obama commence en se souvenant de son voyage enfant à Disneyland : "C'était de la bombe."

Mais quelques gardiens du parc ont repéré le futur président et ses amis, avant de les escorter en dehors de Disneyland. 

"C'est une histoire vraie, messieurs dames. Je me suis fait jeter du Royaume Magique." 

Mais Barack Obama n'a pas été banni pour toujours. En fait, les gardiens ont expliqué à ses amis et lui qu'ils pouvaient revenir quand ils le voulaient.

Et le président de se dire : "J'ai trouvé que c'était gentil de leur part."

"Je me suis fait jeter du Royaume magique." Obama raconte à la foule californienne une visite à Disneyland lors de ses années rebelles à la fac

Bob Iger, l'actuel PDG de Disney CEO, a d'ailleurs tweeté que le président américain "peut toujours revenir, tant qu'il ne fume pas !"

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.