Janet Jackson, InStyle

Robbie Fimmano/InStyle

À cette étape de sa vie, Janet Jackson sait qui elle est et ce qu'elle veut. 

La chanteuse de 52 ans fait la couverture du numéro de beauté de InStyleLors d'une interview très large avec la rédactrice en chef Laura Brown, la légende parle de tout, de sa vie de mère célibataire à la façon dont elle a appris à aimer son corps après avoir passé une vie entière sous le feu des projecteurs.

Jackson a passé beaucoup de l'année dernière sur les routes avec son fils, Eissa Al Mana, qui a 20 mois. À cause de son emploi du temps très chargé — la tournée State of the World de Jackson prend fin le 2 octobre à Atlantic City — elle maintient un rythme très strict pour son fils. "Mon fils, Eissa, se réveille entre 7h30 et 8 h. Je change sa couche. Le petit-déjeuner est préparé et il mange. Je retourne dans ma chambre et je réponds à mes e-mails. Car je reçois plein de messages la nuit", a-t-elle dit. Après ça, "je me lave le visage, je me brosse les dents, je me remets au lit, je réponds à plus de messages, je passe des appels, et vers 10 h, je petit-déjeune, et mon fils prend son deuxième petit-déjeuner avec moi. Il s'assied sur mes genoux, et on mange ensemble. La plupart du temps, je me prépare vers 11 h. Je me douche et tout ça. Puis je fais du sport ou j'en fais à la salle de concert." 

L'interprète de "Made for Now" fait du sport avec son entraîneuse Paulette Sybliss pour rester en forme, mentalement et physiquement. "C'est très important. D'abord, ça m'a aidée pendant ma grossesse. Quand j'étais à New York, je marchais et je faisais des escaliers tous les jours. Le docteur m'avait dit : «Tant que vous ne souffrez pas et que vous n'avez pas de problèmes et que ce n'est trop pour vous, n'hésitez pas.»" Comme la plupart des gens, Jackson a "eu des grands moments de fainéantise", ainsi que "des moments où j'étais à fond. Alors ça dépend où je suis ou ce que je fais à ce moment de ma vie".

"Il y a eu des fois où j'ai appelé Paulette et dit : «Je ne ferai pas la séance de sport»", a dit Jackson, qui fait passer le sommeil en priorité. "Elle sait combien ma vie est dingue, et elle comprend. Parfois, j'ai un appel en urgence et je dis : «Je veux vraiment faire du sport, mais je ne sais pas dans combien de temps.» Elle me dit : «Si tu veux, je t'attends.» Et d'autres fois, je suis épuisée mentalement, et on fait juste une marche de 3 km et on parle, et ça fait un bien fou." 

Janet Jackson, InStyle

Robbie Fimmano/InStyle

Jackson dit que c'est grâce à Sybliss qu'elle est restée en forme physique tout en étant enceinte à 50 ans. "Elle est incroyable. Elle ne m'a jamais donné le sentiment que je devais me priver de quoi que ce soit", a-t-elle dit. "Elle disait : «Qu'est-ce que tu aimes ? OK. Je vais ajouter ça. Qu'est-ce qui te fait plaisir ? OK, je vais ajouter ça.»" Jackson, qui ne mange plus de viande, "mange parfois du poisson, et des légumes. J'adore le poisson-chat, et le poisson frit", a-t-elle révélé. "Mais je raffole aussi du poisson grillé." 

Quant à se péchés mignons, Jackson a dit : "J'adore les Snickers."

Elle n'a jamais été très friande de sucreries. "Il y a beaucoup de sucreries que je n'ai goûtées qu'adulte", a-t-elle dit. "Les Reese's Peanut Butter Cups. C'est rond, non ? J'ai goûté ça l'an dernier pour la première fois. C'est délicieux. J'ai enfin goûté un KitKat il y a deux ans." 

Pendant des décennies, Jackson a été constamment critiquée sur son apparence : Elle est trop grosse ! Elle est trop maigre ! Alors il lui a fallu un moment pour être bien dans sa peau. "Je me souviens avoir grandi avec le fait qu'être dans ce métier était la chose la plus importante. C'était le grand truc. Et il fallait faire une certaine taille, il fallait être très mince pour être chanteuse. Des idioties comme ça. Ce métier est ainsi. Je crois que ça a changé, Dieu merci. Les gens acceptent mieux les autres. Ça aurait dû être ainsi depuis le début", a dit la chanteuse. "Ça peut vraiment vous traumatiser." 

Aujourd'hui, Jackson se sent mieux dans sa peau que jamais, mais elle a mis des décennies à accepter son corps : "Il faut de l'expérience, avoir vieilli. On comprend, on réalise qu'il n'y a pas un format considéré comme beau. La beauté se présente sous bien des formes, des tailles et des couleurs." 

Comme exercice thérapeutique, elle dit : "J'ai dû trouver une chose dans mon corps que j'adorais, et ça a été difficile à faire pour moi. Au début, je ne trouvais rien. Je me regardais dans la glace, et je me mettais à pleurer. Je ne me trouvais pas séduisante. Je n'aimais rien chez moi. Mais j'ai fini par adorer le creux de mes reins. Et à partir de là, j'ai trouvé d'autres choses. Et enfin, j'ai réalisé que mon sourire n'était pas si horrible que ça. Je pensais ressembler au Joker tellement il était énorme." Ça peut paraître "ringard", mais Jackson dit qu'elle se sent "plus belle" maintenant qu'elle a son bébé, à cause "du cadeau que Dieu m'a donné et du fait qu'Il m'a permis de le faire à cet âge-là".

Janet Jackson, InStyle

Robbie Fimmano/InStyle

Jackson a dit qu'elle ne s'était pas sentie sexy avant la trentaine bien avancée. "Je suis sortie d'une relation bizarre et je me suis retrouvée. J'ai fait une thérapie, et j'ai dû chercher des choses qui me plaisaient chez moi. Il s'agit d'en arriver à la réalisation qu'on n'est pas si mal, finalement", a-t-elle dit. "Je ne dis pas qu'on croit être géniale ou la meilleure, mais ce n'est pas aussi horrible qu'on vous l'avait fait croire." 

Sans donner de noms, elle a dit : "Quand on aime et fait confiance à quelqu'un, on croit ce que cette personne nous dit. On croit qu'ils sont aussi honnêtes avec nous qu'on l'est avec eux. Tout ça n'était que pour contrôler le cerveau. C'était à l'époque de All For You." (Jermaine Dupri, avec qui elle est sortie durant les années 2000, a assumé leur rupture dans une interview sur Power 105.1 dans The Breakfast Club, disant que la rupture était "sans doute ma faute". "Je suis un mec.")

Brown a fait remarquer que Jackson semblait "plus légère" aujourd'hui. 

"Dieu merci", a dit la chanteuse. "C'est parce qu'une tonne de briques a été soulevée de mes épaules." 

Le numéro d'octobre de InStyle sera en kiosques le 14 septembre.

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.