Bradley Cooper, Lady Gaga, A Star Is Born

Neal Preston/Warner Bros.

"J'aime bien prêcher", a dit Lady Gaga, "mais je ne pratique pas toujours ce que je prêche."

Dans un portrait du Los Angeles Times, publié jeudi, Gaga parle à cœur ouvert de combien elle a dû se battre pour jouer face à Bradley Cooper dans A Star Is Born. Elle avait déjà été actrice, remportant un Golden Globe pour son rôle dans American Horror Story: Hotel, mais Warner Bros. voulait qu'elle fasse un bout d'essai. Cooper, qui était aussi réalisateur et producteur du film, était déterminé à prendre Gaga, il a donc tout organisé. Elle l'a compris, vu que les gens "ne savent pas vraiment à quoi je ressemble". Mais quand ils ont tourné en 2016, elle était totalement maquillée, donc il lui a demandé de "tout enlever".

Cooper, s'est-elle souvenue, voulait qu'elle soit "totalement ouverte", sans "aucun artifice".

"Cela m'a mise dans l'état qu'il fallait, car quand mon personnage parle de combien elle se sent laide, c'était réel", a dit Gaga, qui joue une jeune chanteuse nommée Ally. "Je manque tellement d'assurance."

Gaga ne manque pas toujours d'assurance, bien sûr, et c'est dû, en grande partie, au soutien de ses Little Monsters. "À vrai dire, je crois que ce qui me fait me sentir belle, c'est de voir le bonheur de mes fans. Quand je vois et j'entends que la musique que j'ai créée a changé leur vie d'une façon ou d'une autre, ça me fait me sentir belle. Car ça, c'est juste l'extérieur, vous savez ? Et au final, je pourrais être dans un million de films et sortir un million de chansons, et tout le monde pourrait dire : « Elle était si belle », mais ce n'est pas vraiment ce que je veux", a-t-elle dit. "Je veux qu'ils disent : « J'ai vu ce film et j'ai pleuré et j'ai appris quelque chose sur moi-même. »"

Bradley Cooper, Lady Gaga, A Star Is Born

Clay Enos/Warner Bros.

Par coïncidence, Gaga a beaucoup appris sur elle-même en faisant le film (qui sort en salles le 3 octobre). Cooper y joue Jackson, une star du rock dont les problèmes d'addiction ont ruiné la carrière en déclin. Tout change (en tout cas, provisoirement) quand il trouve sa muse en Ally et l'emmène en tournée avec lui. Mais alors que son étoile brille — et que lui-même se fane — ses démons remontent à la surface et menacent leur amour.

Après avoir voyagé dans le monde entier depuis une décennie, Gaga a trouvé facile de s'identifier aux deux personnages. "C'est très solitaire, d'être chanteur. Il y a une solitude que je ressens, car je suis la seule à faire ce que je fais. Donc on a le sentiment que personne ne nous comprend. Et le désir de se droguer vient de l'envie de soulager cette souffrance", a dit l'actrice. "Quand j'ai commencé à monter sur scène dans tout le pays, en boîtes de nuit, il y avait des drogues partout, mais j'avais déjà fait la fête plus jeune, donc je n'y ai pas touché. J'ai pu l'éviter, car je l'avais fait quand j'étais gamine." 

(Il y a des années, Gaga avait dit qu'elle en était arrivée à "chérir" sa solitude.)

Et par d'autres aspects, Gaga et son personnage ne sauraient être plus différents.

"Quand on rencontre Ally, elle a baissé les bras. Et c'est très différent de moi. Je n'ai pas été écrasée par la difficulté. En vérité, si on n'était pas assis là aujourd'hui et si je n'avais pas vendu autant de disques, je serais dans un bar quelque part à jouer au piano et à chanter. C'est qui je veux être", a-t-elle dit, en se souvenant qu'elle avait "démarré difficilement" avant d'avoir son contrat de disque et fait son premier album, The Fame, en 2008. "Je traînais mon piano de bar en bar pour jouer de la musique. J'appelais les gens, je me faisais passer pour mon manager pour avoir des boulots. Je croyais en moi-même, je me savais capable de le faire et je n'allais pas arrêter avant d'avoir réussi."

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.