Chris Hemsworth promet de ne pas exploiter ses enfants sur les réseaux sociaux

Dans le numéro de septembre de GQ, l'acteur se souvient être intervenu quand un paparazzi est allé trop loin

par Zach Johnson | Traduit par Helene Skantzikas | août 22, 2018 15:23Tags
E! Placeholder Image

Chris Hemsworth est avant tout un papa. 

L'acteur de Sale temps à l'hôtel El Royale est sur la couverture du numéro de septembre de GQ (en kiosque mardi), et dans le profil de la rédactrice adjointe Lauren Larson, il parle d'avoir quitté Hollywood. Après un ras-le-bol des paparazzis à Los Angeles et malgré les réserves initiales d'Elsa Pataky, la famille de Hemsworth s'est installée en Australie en 2014. "Les deux voyages qu'on avait faits, il pleuvait des cordes. Je ne voyais pas trop l'intérêt. Puis j'ai dit : « Faisons un séjour à Byron Bay », et en descendant de l'avion, il pleuvait. Je me suis dit : « Je ne vais jamais vendre cette idée »", a dit Hemsworth. "Elle a tout de suite dit : « Non, il y a quelque chose de différent ici. C'est un lieu très spécial. Ça pourrait être bon. Ça pourrait être la meilleure décision de notre vie. »" 

Hemsworth et Pataky partagent parfois des photos de leurs enfants sur les réseaux sociaux, mais les acteurs font attention de ne pas montrer leurs visages. C'est un équilibre délicat. Hemsworth dit : "Avec les réseaux sociaux, c'est une question d'être en phase avec son époque. On voit le compte Instagram de Sylvester Stallone et on se dit : « Voilà le monde dans lequel on vit. »" Donc quand Hemsworth partage des photos de ses enfants, ses 20 millions d'abonnés deviennent dingues. Comme l'explique Taika Waititi, qui a dirigé Hemsworth dans Thor : Ragnarok, "Les quelques rares fois où il le fait, c'est authentique. C'est : « Voilà ce moment incroyable où ma fille faisait du surf ! »" Et Hemsworth frissonne à l'idée de "vendre" sa vie privée pour des "like". "L'exploitation, j'y fais très attention. On nous a proposé des trucs du genre : « Faites la pub de cela et venez dîner avec votre famille »", a dit l'acteur de 35 ans. "Pas question." 

photos
Chris Hemsworth et Elsa Pataky : leurs moments en famille les plus adorables

En gros, Hemsworth et Pataky veulent garder le contrôle sur les parties de leur vie privée qu'ils partagent avec le public. Et même si l'attention des paparazzis s'est amoindrie depuis qu'ils sont partis en Australie, elle n'a pas totalement disparu. Par exemple, Hemsworth était récemment de sortie avec ses enfants et les paparazzis sont apparus. Hemsworth les a ignorés jusqu'à ce qu'un de ses fils enlève son maillot de bain. "Il est nu, et je regarde, et ils photographient encore ! J'ai couru vers eux, et ils ont su. J'ai dit très clairement : « Vous n'avez pas intérêt »", a-t-il dit. "J'étais prêt à détruire leurs appareils photo."

Ça n'a pas toujours été comme ça. Au début à Hollywood, Hemsworth se souvient : "Je me souviens que j'essayais d'être Colin Farrell. Je me disais : « Les gens adorent les bad boys. » Ceux qui sortent, qui n'ont pas froid aux yeux. Mais tout le monde s'en fichait. Il n'y avait pas la présence des paparazzis, ni des réseaux sociaux, ni le côté immédiat de toutes ces plateformes." Thor — et la célébrité qui en a découlé — ont tout changé. 

Faire des films est toujours une partie importante de la vie de Hemsworth, mais ce n'est pas tout non plus. "Je ressens une certaine aise pour la première fois depuis des années. Je ne dis pas ça comme évaluation de mes accomplissements", a dit Hemsworth, qui tourne actuellement le nouveau film Men in Black avec Tessa Thompson. "Je veux dire que je suis satisfait de ce qui se passe et je suis détendu et ouvert." 

Mais ne vous méprenez pas : Hemsworth est toujours très compétitif.

Récemment, à l'école de sa fille, Hemsworth a concouru dans une course de papas, et on s'en doute, il a gagné. "Il y a eu cette vague de bonheur. Je me retourne, et je dis : « Où est ma fille ? » Et elle : « Papa, tu as gagné ? » Et moi : « Si j'ai gagné ? Tu n'as rien vu ?! » Ils m'ont donné un autocollant pour la première place", a-t-il dit fièrement. Pataky, qui a raté la course, car elle travaillait, aime son enthousiasme. "Je ne l'ai jamais vu aussi excité, même en décrochant un gros rôle. C'était sans doute la meilleure chose qui lui soit arrivée de sa vie, c'est drôle, non ?" a dit la star de Horse Soldiers, en riant. "Avec tout ce qu'il a accompli..."