Asia Argento nie "fortement" les accusations d'agression sexuelle et dit qu'Anthony Bourdain avait payé l'accusateur

L'actrice a émis une déclaration suite au rapport récent du New York Times

par Jess Cohen | Traduit par Helene Skantzikas | août 22, 2018 08:47Tags

Asia Argento a émis une déclaration niant les accusations d'agression sexuelle faites dans un article récent du New York Times.

Dimanche, le NYT a annoncé que l'actrice italienne Argento avait accepté de payer l'ancien enfant-acteur Jimmy Bennett 380 000 $, après qu'il l'a accusée d'agression sexuelle dans un avis d'intention de la poursuivre en justice envoyé par son avocat à Argento en novembre 2017, un mois après qu'Argento avait fait son allégation de viol contre Harvey Weinstein. Désormais, dans une déclaration mardi, Argento dit "fortement" nier le "contenu de l'article du New York Times".

"Je suis profondément choquée et blessée d'avoir lu des informations qui sont absolument fausses", dit-elle. "Je n'ai jamais eu de relation sexuelle avec Bennett."

lire
Asia Argento aurait payé un jeune homme qui l'accusait d'agression sexuelle
Instagram

"J'ai été liée à lui plusieurs années par amitié uniquement, amitié qui a pris fin, quand suite à mes dires sur l'affaire Weinstein, Bennett – qui souffrait alors de gros problèmes financiers et qui avait déjà entamé des poursuites judiciaires contre sa propre famille demandant des millions en dommages – m'a fait une demande d'argent exorbitante", continue la déclaration d'Argento. "Bennett connaissait mon petit ami, Anthony Bourdain, qui était connu comme étant très fortuné, et il avait sa propre réputation de figure publique aimée à protéger."

"Anthony a insisté pour que l'affaire soit gérée en privé et c'est aussi ce que voulait Bennett", dit la déclaration. "Anthony avait peur de la publicité négative possible qu'une telle personne, qu'il considérait comme dangereuse, aurait pu nous attirer. Nous avons décidé de répondre avec compassion à l'appel à l'aide de Bennett et de lui donner. Anthony a décidé personnellement d'aider Bennett financièrement, à condition qu'il ne fasse plus intrusion dans notre vie."

"Ceci est donc le énième développement d'une série d'évènements qui me rendent très tristes et constituent une persécution de longue date", conclut la déclaration d'Argento. "Je n'ai donc pas d'autre choix que de m'opposer à ces fausses allégations et je mettrai en œuvre à court terme toutes les initiatives nécessaires à ma protection auprès de tous les corps compétents." 

Bourdain est décédé en juin à l'âge de 61 ans, et CNN a confirmé à l'époque que la cause du décès était le suicide.

En réponse à la déclaration d'Argento, un porte-parole du New York Times explique à E! News : "Nous avons confiance en l'exactitude de nos dires, qui sont basés sur des documents vérifiés et de multiples sources. Il est important de noter que Mlle Argento, son avocat et son agent ont été contactés à plusieurs reprises et ont eu quatre jours pour répondre à l'article publié dans The Times dimanche."