Asia Argento

LOIC VENANCE/AFP/Getty Images

Un mois après qu'Asia Argento a accusé publiquement Harvey Weinsteinde viol, elle aurait été elle-même accusée d'agression sexuelle sur un jeune homme, en secret. 

Selon un article publié par le New York Times, l'actrice italienne a accepté de payer Jimmy Bennett, un jeune acteur qui a joué dans des films comme École paternelle et Evan tout-puissant, la somme de 380 000 $, quand il l'a accusée d'agression sexuelle dans un avis d'intention de poursuite en justice envoyé par l'avocat du jeune homme à Argento en novembre 2017. Les documents décrivant l'affaire et l'arrangement à l'amiable ont été envoyés au New York Times dans un email crypté par une personne non-identifiée, rapporte le journal. Le Times a aussi déclaré que trois personnes au courant de l'affaire ont certifié l'authenticité des documents.

Ni Argento ni l'avocat n'ont répondu aux demandes de commentaires du Times. L'avocat de Bennett a déclaré au journal que l'acteur avait refusé une interview.

  

"Ces prochains jours, Jimmy continuera de faire ce qu'il fait depuis plusieurs mois et années : se concentrer sur sa musique", a déclaré l'avocat de l'acteur, Gordon Sattro, au Times

E! News a aussi contacté les avocats d'Argento et de Bennett suite à cet article et n'a pas vu les documents auxquels le Times fait référence. 

Les accusations remontent à mai 2013 quand, selon Bennett, lui et un membre de sa famille se sont rendus à Marina del Rey, en Californie, pour retrouver Argento dans sa chambre d'hôtel. Ils avaient joué ensemble dans un film dramatique, en 2004, réalisé et co-écrit par Argento, Le Livre de Jérémie, dans lequel Bennett incarnait son jeune fils. À cause d'un problème à l'œil qui l'empêchait de conduire, l'acteur a demandé à une personne de sa famille de le conduire, a expliqué le Times.

Comme les documents repris par le journal l'expliquent, Argento aurait demandé à cette personne de sa famille de partir pour qu'ils soient seuls. Elle aurait alors donné de l'alcool à boire au jeune homme, lui aurait montré des message qu'elle avait écrits sur le papier à lettres de l'hôtel, l'aurait embrassé, lui aurait retiré son pantalon et lui aurait fait une fellation. Puis, ils auraient eu des relations sexuelles. Après cela, elle lui aurait demandé de prendre des photos. Ces trois photos du couple au lit, dont l'une montrant leurs deux visages, ont été ajoutées à l'avis d'intention de poursuite en justice, selon le Times

À l'époque de cet incident présumé, Bennett avait 17 ans et Argento en avait 37. L'âge du consentement en Californie est 18 ans. 

Selon ce rapport, Bennett aurait demandé 3,5 millions de dollars de dommages et intérêts pour traumatisme émotionnel, baisse de salaire, agression et coups et blessures dans cet avis d'intention de poursuite en justice. Ses revenus auraient chûté à 60 000 $ suite à cette rencontre de mai 2013, une baisse de revenus qu'il a attribuée au traumatisme dont il aurait souffert par la suite, menaçant sa santé mentale, explique l'avis d'intention de poursuite en justice.

Selon le journal, cet avis a été envoyé à Argento en novembre 2017, alors que les projecteurs étaient tournés sur elle comme étant l'une des figures de proue du mouvement #MeToo et l'une des victimes présumées de Weinstein. Le producteur hollywoodien a nié toute accusation de rapports sexuels non-consentis.

Après cette rencontre supposée, Bennett est retourné chez ses parents et a commencé à se sentir "extrêmement perdu, mortifié et dégoûté", ont décrit les documents, selon le Times

L'actrice a accepté de payer 380 000 $ et un premier versement de 200 000 $ a été effectué en avril, selon une lettre envoyée à l'actrice par son avocat décrivant l'arrangement, explique le Times. Toujours selon le journal, l'accord n'interdisait pas les deux parties d'en discuter, mais Bennett ne pouvait pas attaquer Argento en justice ou la critiquer, si elle remplissait sa part du marché. De plus, il n'avait pas le droit de poster les photos d'eux ensemble.

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.