Comment "Respect" d'Aretha Franklin est devenu un hymne éternel

"C'était la bonne chanson au bon moment", a déclaré la chanteuse en parlant de son tube de 1967
par Zach Johnson | Traduit par Françoise Sawyer | août 17, 2018 20:07Tags

Aujourd'hui, plus que jamais, Aretha Franklin mérite le R-E-S-P-E-C-T.

La chanteuse légendaire, surnommée "la reine de la soul", est morte jeudi chez elle, à Detroit, entourée de sa famille et de ses proches. Franklin souffrait d'un cancer pancréatique avancé. "Dans un des moments les plus sombres de nos vies, nous ne trouvons pas les mots pour exprimer la souffrance dans nos cœurs. Nous avons perdu la matriarche et le roc de notre famille. L'amour qu'elle avait pour ses enfants, petits-enfants, nièces, neveux et cousins n'avait pas de limites. Nous avons été profondément touchés par la vague incroyable d'amour et de soutien que nous avons reçue des amis proches, supporters et fans à travers le monde. Merci de votre compassion et de vos prières. Nous avons senti votre amour pour Aretha et cela nous apporte du réconfort de savoir que sa mémoire perdurera", a déclaré l'attachée de presse de la chanteuse, Gwendolyn Quinn, dans un communiqué de presse envoyé à E! News. "Alors que nous sommes en deuil, nous vous demandons de respecter notre intimité durant cette période difficile."

Alors que les fans pleurent la mort de Franklin, sa chanson culte — "Respect" de 1967 — commence déjà à revenir dans les charts. La version de Franklin, enregistrée d'abord par Otis Redding en 1965, a été produite par Arif Mardin et Jerry Wexler. Comme elle l'a expliqué en 1999 dans une interview pour Fresh Air avec Terry Gross de NPR, elle "adorait" l'original. "J'ai décidé de l'enregistrer. Ma sœur, Carolyn, et moi, on s'est retrouvées. Je vivais dans un petit appartement à l'ouest de Detroit. Le piano près de la fenêtre, on regardait les voitures passer et on a inventé la célèbre phrase « Sock it to me » (qui peut se traduire par « montre-moi de quoi tu es capable »). C'était une expression très utilisée à l'époque. D'ailleurs, on n'a rien inventé. C'était vraiment cliché. Les filles disaient ça aux garçons. Pas dans un sens sexuel, ça n'a rien de sexuel", a-t-elle expliqué. "Ce n'était pas sexuel, c'était un cliché."

photos
Aretha Franklin : une vie en images
Atlantic

"J'ai visité beaucoup de studios au cours de ma vie, mais je n'ai jamais vécu une journée comme celle-là. C'était un vrai festival", a raconté Mardin à Rolling Stone en 2012. "Tout a marché à la perfection." Dans une interview de 2004 avec le magazine, Wexler a expliqué que le titre "était un appel à la dignité mélangé à une lubricité flagrante. Il y a des chansons qui sont des appels pour passer à l'action. Il y a des chansons d'amour. Il y a des chansons sexuelles. Mais c'est l'un des seuls titres où tous ces éléments sont rassemblés."

Après que "Respect" a été diffusé à la radio en avril 1967, le titre s'est classé numéro 1 des ventes et y est resté pendant des mois, devenant par la suite un hymne du mouvement "Black Power".

"Par la suite, c'est devenu un cri de bataille pour le mouvement des droits civiques. Quand je l'ai enregistré, c'était surtout un rapport de force homme-femme", a déclaré Franklin, qui avait 25 ans quand le titre est sorti, à Fresh air. "Dans l'ensemble, d'une personne à une autre, cela voulait dire : « Je vais te respecter et j'aimerais que tu me montres du respect en retour, j'attends du respect de ta part aussi." Franklin a été surprise quand le titre s'est classé numéro un. "C'était la bonne chanson au bon moment."

En 1967, "Respect" a remporté deux Grammy Awards : Meilleure performance solo R'n'B (Franklin) et Meilleur enregistrement R'n'B (Wexler). En tout, Franklin a remporté 18 Grammy Awards. Et 31 ans plus tard, "Respect" a été intronisé au Grammy Hall of Fame. En 2002, la  bibliothèque du Congrès (Library of Congress) a rendu hommage à la version de Franklin, l'ajoutant au Registre national des enregistrements (National Recording Registry).

lire
Hommage à Aretha Franklin avec les 10 plus grands tubes de la reine de la soul

"Les gens ont répondu à « Respect » comme si la radio n'était pas faite pour un son aussi puissant, comme si la musique arrivait droit du ciel d'un transmetteur puissant dans l'Arctique", a déclaré le critique musical Greil Marcus à ELLE en 2016, en l'honneur des 50 ans du titre. "« Respect » vous transportait, et ce qui rendait cette musique aussi importante, aussi indéniable, c'est le fait que ça a ouvert la porte à l'énormité morale de ce qu'Aretha Franklin voulait dire au monde et donnait une nouvelle définition au mot « soul » : que ça pouvait dévorer, toucher l'auditeur de façon aussi forte que ça avait touché la chanteuse."

"Respect" a été repris par de nombreux artistes — Kelly ClarksonDiana Ross et The Supremes (avec The Temptations) et Joss Stone. La plupart se sont inspirés de la version de Franklin. La version "Respect" de Franklin a été utilisée dans de nombreux films et séries populaires, comme AkeelahBlues Brothers 2000, Le Journal de Bridget JonesTout le monde déteste ChrisForrest GumpMurphy BrownMystic PizzaScandalSex and the CitySt. Elmo's Fire et Les Années coup de cœur.

Savoir que "Respect" avait été adopté par les mouvements de droits civiques et féministes apportait beaucoup de fierté à Franklin, qui a grandi dans le Michigan. "Savoir que j'ai réussi à encourager une autre personne... il n'y a rien d'autre que j'aimerais faire", a déclaré la reine de la soul à ELLE. "Pour ce qui est d'aider les gens à se comprendre et à se connaître un peu mieux, la musique est universelle... elle est universelle et vous transporte."