Kevin Federline, Britney Spears

Larry Busacca/WireImage.com

Britney Spears doit payer 110 000 $ à son ex-mari Kevin Federline dans le cadre de la bataille judiciaire qu'ils se mènent pour la pension alimentaire.

Selon les documents du tribunal obtenus par E! News, 100 000 $ seront pour payer les "honoraires" juridiques de Federline, et le reste sera donné au Benchmark Resolution Group. 

Cet ordre du tribunal n'est qu'un autre chapitre dans la bataille de plusieurs mois des deux parents autour de la pension alimentaire. En mars, E! News a confirmé que le père de deux enfants avait demandé une augmentation des 20 000 $ qu'il reçoit chaque mois, "vu que les enfants sont plus âgés et que les circonstances financières des concernés sont très différentes de quand la pension alimentaire a été fixée au départ".

Britney Spears, Sean Federline, Jayden James Ferderline

Instagram

A l'époque, le couple avait essayé de résoudre les négociations en privé, mais Federline a ensuite demandé l'avis du tribunal. Dans des documents légaux déposés en mai, Kevin a demandé à ce que Spears paye ses honoraires d'avocat à ce jour et les honoraires anticipés, pas moins de 250 000 $, et 100 000 $ de frais de comptabilité, en plus d'une demande d'augmentation de la pension alimentaire.

"On a essayé de voir si on pouvait conclure un accord sur les chiffres pour la pension alimentaire, et en cours de route, [l'équipe de Britney] est revenue avec plusieurs conditions qui n'étaient pas acceptables", a expliqué son avocat, Mark Vincent Kaplan, à E! News. "Donc Kevin a dû déposer une requête officielle pour que le tribunal détermine une somme appropriée de pension alimentaire pour les enfants. Si le tribunal décide que c'est un besoin raisonnable, on va utiliser des témoignages d'experts pour établir ce que sont les besoins raisonnables des enfants mineurs." 

Aujourd'hui, Kaplan a dit à E! News : "C'était un paiement de contribution initial. Si Britney et les tuteurs continuent de résister à fournir leurs informations financières, ce ne sera pas le dernier ordre de paiement qu'ils recevront pour Kevin. Il est étonnant qu'ils gaspillent tant d'énergie à lutter contre la divulgation de ses finances, mais je ne me décourage pas. On y arrivera, reste à savoir combien ils veulent payer en créant des obstacles sur le chemin vers la destination ultime."

Quant à ce qui va se passer, une source a dit : "Aux prochaines audiences, ils vont s'adresser à un juge d'accord privé. Le juge privé aidera à résoudre tout problème de divulgation d'informations pour voir si oui ou non il peut faire en sorte que les concernés s'accordent sur des données initiales, ce qui éviterait un litige juridique important." 

E! News a contacté l'avocat de Spears pour commentaire.

  • Share
  • Tweet

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.