Jim Carrey, The Hollywood Reporter

Austin Hargrave/The Hollywood Reporter

Jim Carrey se confie sur sa décision de revenir à Hollywood.

L'acteur de 56 ans s'est accordé un peu de temps loin des studios de cinéma ces dernières années, mais il reviendra bientôt sur le devant de la scène avec une série de HBO intitulée Kidding, qui démarrera fin août. En couverture du Hollywood Reporter, Carrey avoue sans fausse pudeur qu'il voulait quitter Hollywood et explique : "Je ne voulais plus être dans ce business."

"Je n'aimais pas ce qui se passait, les multinationales qui prenaient le contrôle, etc", a-t-il expliqué. "C'est peut-être parce que je me sentais attiré par un autre genre créatif et que j'aimais beaucoup le fait de pouvoir contrôler ce que je faisais en peignant... sans avoir un comité qui me dise ce que je devrais faire pour plaire à une certaine tranche démographique."

Bien qu'il fasse son retour sur les écrans avec Kidding, Carrey explique qu'il n'est pas complètement de retour sur le terrain.

"Je ne reviens pas de la même façon", a-t-il expliqué. "Je ne suis plus le petit Jim qui essaie de s'accrocher à une certaine place dans la stratosphère", a-t-il expliqué. "Je ne ressens pas le besoin de m'accrocher à quoi que ce soit."

Revenant à son rôle de 1994 dans Ace Ventura et comment il voulait se moquer des grands acteurs hollywoodiens, Carrey explique au magazine : "Je ne comptais pas m'intégrer à Hollywood, je voulais le détruire. Prendre une massue énorme et détruire les premiers rôles et tout ce côté sérieux."

Jim Carrey, The Hollywood Reporter

Austin Hargrave/The Hollywood Reporter

Après le succès du film, Carrey est devenu lui-même une star du cinéma, mais la célébrité associé au titre ne lui plaisait pas. "Vous flottez un peu", explique Carrey. "Vous pouvez en rêver autant que vous voulez, mais tant que vous ne l'avez pas vécu, vous ne vous rendez pas compte que ce n'est pas quelque chose avec laquelle vous êtes à l'aise très longtemps."

Évoquant son retour sous les projecteurs avec Kidding, Carrey explique : "Vous cherchez toujours quelque chose où vous reconnaissez une petite partie de vous-même. Et cela correspondait à ce que j'avais vécu."

"J'ai perdu quelqu'un de cher, mais j'ai quand même fini par sortir la tête de l'eau au point de pouvoir regarder les gens en face et de sentir qu'on était sur la même longueur d'ondes", a-t-il expliqué. "Je comprends qu'une rivière de tristesse puisse vous saisir à un moment de votre vie et vous noyer."

Pour lire l'interview de Carrey dans son intégralité, visitez le site du Hollywood Reporter.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.