Melanie Griffith, InStyle

Robbie Fimmano

"Working Bitch."

C'est le titre que Melanie Griffith a suggéré pour ses mémoires potentiels (pertinemment inspiré par son rôle iconique dans Working Girl en 1988), quand elle a parlé à Marshall Heyman du magazine InStyle lors d'une interview en début de mois.

Dans le profil, l'actrice et mère de quatre enfants a parlé de sa vie loin du grand écran et a révélé pourquoi elle n'a pas peur de partager sa vision anticonformiste du mariage avec le monde. Au fil de sa carrière, Griffith a été mariée quatre fois à trois hommes différents. Deux fois à Don Johnson, dont elle est tombée amoureuse à seulement 14 ans. Ils ont mis au monde une fille, l'actrice Dakota Johnson, lors de leur deuxième mariage, et Griffith a élevé le fils de Johnson comme le sien. 

Mais avant d'épouser Johnson pour la deuxième fois, elle a épousé l'acteur Steven Bauer. Ils ont eu un fils ensemble, Alexander Bauer, 32 ans, et en 1996, Griffith a mis au monde Stella Banderas, avec son ex-mari le plus récent, Antonio Banderas.

Melanie Griffith, InStyle

Robbie Fimmano

Comme de nombreuses mamans qui travaillent, Melanie a opté pour faire pause sur sa carrière pendant qu'elle et Banderas élevaient leur famille. Melanie a dit que cette décision "était plus excitante que faire partie d'une histoire. Il faut vivre sa vie et ne pas toujours jouer quelqu'un d'autre. Et comment jouer quelqu'un d'autre si on ne vit pas sa propre vie ?" 

Malgré ce qui pouvait être une dynamique familiale compliquée, Griffith a dit qu'elle n'avait que des sentiments chaleureux pour ses ex. Elle a expliqué : "Tous mes maris, mes trois maris, je les aime tous tant, et nous sommes très proches." 

Quand on lui a demandé si un autre mariage était une possibilité, Melanie a répondu : "Je ne crois pas que ce soit encore pertinent pour quiconque. Mais surtout si vous avez 60 ans, quatre enfants et que vous vivez la vie que vous avez toujours désirée. Pourquoi se marier ? J'adorerais tomber amoureuse et avoir une histoire d'amour, une relation de couple, mais ce n'est pas le cas. Je cherche. J'ai eu quelques amants, mais pas de relation stable."

Melanie Griffith, InStyle

Robbie Fimmano

Ses relations les plus précieuses sont celles qu'elle a avec ses quatre enfants. Elle plaisante en disant que ses enfants ne lui organiseraient jamais un rancard, et vous ne la verrez jamais "swiper" à gauche ou à droite sur Tinder. Elle a dit à InStyle : "Je crois pouvoir trouver quelqu'un moi-même. Mais si vous connaissez quelqu'un, dites-le-moi." 

Alors que ses enfants grandissent et quittent le nid, Griffith envisage de reprendre sa carrière. Elle a conclu : "Après avoir divorcé et, en quelque sorte, fini avec mes enfants — ma Stella a désormais 21 ans — j'ai le temps et l'occasion de recommencer et revitaliser ma carrière, je dirais." 

On a hâte de voir ce qui va venir !

Découvrez plus de l'interview de Griffith ici, et procurez-vous le dernier numéro de InStyle en kiosque en ce moment.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.