Vogue Italia, Madonna, Vogue 2018

Photography by Mert Alas and Marcus Piggott, courtesy Vogue Italia

Les superstars, elles sont comme nous, n'est-ce pas ?

En fait, la sensation de la pop Madonna est plus normale qu'on ne le pense, dans les grandes lignes. La chanteuse s'est confiée à Vogue Italia dans une interview exclusive sur pourquoi elle s'est installée à Lisbonne, au Portugal, et sur la transition impliquée pour sa famille et elle. La star, qui aura 60 ans le 16 août, adore son rôle de maman normale.

Le choix du Portugal de Madonna comme nouveau foyer n'était pas un hasard. Après tout, c'est le pays natal de la star du foot Cristiano Ronaldo

Elle a dit à Vogue Italia que son fils de 12 ans, David, rêvait de jouer au foot professionnel depuis des années. "Je voulais absolument le faire entrer dans les meilleures académies avec les meilleurs coachs, mais le niveau du foot en Amérique est bien plus bas que dans le reste du monde. J'ai vu sa frustration, et je me suis dit que c'était le bon moment", a-t-elle dit.

Madonna a pesé le pour et le contre de deux autres villes avant de choisir Lisbonne : Turin et Barcelone. "Turin", a-t-elle dit, "n'est pas vraiment une ville pour les enfants." Et Barcelone "est une ville très chouette", mais Madonna a fini par choisir Lisbonne parce que "ça semblait être le meilleur choix". 

Vogue Italia, Madonna, Vogue 2018

Photography by Mert Alas and Marcus Piggott, courtesy Vogue Italia

L'interprète de "Hung Up" fait ressortir la maman normale qui est en elle, et cela "exige qu'on n'ait aucune vie, d'une certaine façon". 

Les heures et lieux de matchs changent constamment, ce qui veut dire que Madonna et sa famille doivent ajuster leur emploi du temps en fonction. "Il est impossible de faire des projets, et on a le sentiment d'être injuste envers ses autres enfants, ou envers soi !" a-t-elle dit. 

Malgré les changements d'emploi du temps, les enfants de Madonna ont "accepté tous les aspects" de la vie à Lisbonne, où ils participent à des sports et aux arts. Ces activités ont aidé David et ses sœurs, Mercy James, 12 ans, Stella et Esther, 5 ans, à apprendre le portugais et à s'adapter à leur nouveau foyer.

Arbre de la vie... Hôpital pédiatrique Mercy James... Un an plus tard ! #toutestamour #malawi art de @jacarandaschoolfororphans

Pour Madonna, la qualité la plus importante à développer pour ses enfants, c'est la compassion : "Je veux qu'ils soient de bons êtres humains qui traitent les autres êtres humains avec dignité et respect, quels que soient la couleur de leur peau, leur religion ou leur sexe." Et si son fils devenait la prochaine star du foot portugais ? Eh bien, "ce serait la cerise sur le gâteau". 

Vous pourrez lire davantage de l'interview de Madonna quand le dernier numéro de Vogue Italia sortira en kiosque.

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.