Fantastic Beasts: The Crimes of Grindelwald, Jude Law

Jaap BuitendijkWarner Bros.

Les fans de la saga Les Animaux fantastiques peuvent respirer.

Après la publication d'Harry Potter et les Reliques de la Mort en 2007, le dernier roman de la série de livres culte, l'auteure J.K. Rowling a révélé qu'un personnage, Albus Dumbledore, était gay. C'est pourquoi, en janvier, le réalisateur David Yates a beaucoup fait parler de lui quand il a déclaré que l'orientation sexuelle du personnage ne serait pas "explicitement" explorée dans Les Animaux fantastiques - Les crimes de Grindelwald (qui sort en salle 14 novembre 2018). "Mais je pense que tous les fans sont au courant. Il a eu une relation très intense avec Grindelwald quand il étaient de jeunes hommes", a expliqué David Yates à Entertainment Weekly. "Ils sont tombés amoureux des idées de l'autre, de l'idéologie de l'autre et tout simplement de l'autre."

Dans une nouvelle interview pour le magazine, Jude Law, qui joue une version jeune du personnage dans le 2e opus, annonce aux fans qu'ils ne vont pas être déçus par cette suite. "Jo Rowling a révélé il y a quelques années que Dumbledore était gay. C'est une question que j'ai posé à Jo et elle m'a répondu : « Oui, il est gay »", se souvient Jude Law, qui joue aux côtés de Johnny Depp (alias Grindelwald) et Eddie Redmayne (alias Norbert Dragonneau). "Mais comme pour les humains, votre sexualité ne vous définit par forcément", précise l'acteur. "Il a plein de facettes."

Jude Law semble indiquer que les fans en apprendront davantage sur la vie amoureuse de son personnage au fur et à mesure. "Je suppose que la question est : Comment la sexualité de Dumbledore est-elle décrite dans ce film ? Il faut se souvenir qu'il ne s'agit que du deuxième film de la série des Animaux fantastiques, et ce qui est brillant dans l'écriture de Jo c'est sa façon de révéler ses personnages, de les dévoiler complètement au fil du temps. On apprend à mieux connaître Albus dans ce film, et il y a beaucoup d'autres choses à apprendre par la suite. On découvre un peu son passé au début du film, et les personnages et leurs relations vont se développer naturellement, ce que j'ai hâte de montrer", a reconnu Jude Law. "Mais nous n'allons pas tout révéler en une fois."

L'acteur connaissait la série des Harry Potter avant même d'être choisi pour le rôle, et il a beaucoup "apprécié" Les Animaux fantastiques en 2016. "Puis, j'ai eu la chance et l'occasion de m'asseoir avec J.K. Rowling peu de temps après avoir commencé à travailler dessus", précise-t-il. "Elle m'a bien expliqué le parcours d'Albus, qui il était, ce qui se passait dans sa tête et dans son cœur et son univers pour ce film en particulier." Jude s'est inspiré des performances de Michael Gambon et Richard Harris, qui ont tous deux joué une version plus âgée de Dumbledore dans la saga Harry Potter. Après avoir parlé avec David Yates, "nous avons décidé qu'il n'était pas nécessaire d'imiter l'un d'entre eux pour jouer la version jeune. C'est un homme qui a près de 100 ans à vivre avant de devenir le personnage qu'on connaît, donc on voulait trouver qui il était à ce moment-là et créer notre propre version."

"Ça me fait rire quand on l'appelle « Albus jeune » parce que j'ai 45 ans, alors je suis en plein cœur de la crise de la quarantaine", confesse en riant l'acteur, "mais je suis content de m'y accrocher aussi longtemps que possible !"

Pour ce film en particulier, Jude voulait mettre en avant le côté joueur de Dumbledore. "Il a une approche versatile de la vie, mais quelque chose lui pèse énormément, qui fait partie de son passé, qui sous-tend tout ça", précise l'acteur avant d'ajouter : "Il a le sens de l'humour, un côté canaille, une dose d'anarchie, le sens de ce qui est juste et de ce en quoi il croit, ainsi qu'un côté mystérieux."

"Il y a beaucoup de choses qu'on ignore sur Albus dans ce film. Et il y a certaines restrictions dans l'histoire. Ça a du sens, vous verrez", promet Jude. "On ne le voit pas encore à plein régime."

  • Share
  • Tweet
  • Share

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons des cookies sur ce site pour améliorer notre service, analyser des données, personnaliser les publicités, mesurer la performance marketing et stocker vos préférences sur le site. En utilisant ce site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations sur les cookies et comment gérer votre consentement, consultez notre Politique Concernant Les Cookies.